Rouge corail

Le 09 avril 2019, par Agathe Albi-Gervy

Sa préciosité fut très tôt mise en valeur dans de véritables objets de collection. Ce fut le cas à l’époque baroque, en sicile.

57 375 €
Trapani, fin du XVIIe-début du XVIIIe siècle. Plaque en cuivre doré, bronze émaillé, corail et argent, figurant au centre l’Immaculée Conception entourée d’angelots, 39 x 35 cm. Neuilly-sur-Seine, 28 mai 2015. Aguttes OVV. Cabinet S.P. Étienne - S. Molinier.

Le corail fut très tôt recherché pour ses propriétés magiques et médicinales de protection, mais aussi pour sa couleur et sa texture particulières. Ainsi, avec l’apparition des cabinets de curiosités, les collectionneurs firent accroître la demande, entraînant la naissance d’ateliers spécialisés. Les récifs coralliens près de Trapani, et sa proximité avec Palerme, ont fait de la ville le premier centre européen de production d’objets en corail et l’un des ports commerciaux les plus prospères de Méditerranée. Qu’elles soient profanes (boîtes, miroirs…) ou religieuses (crucifix, calices, bénitiers…), ces pièces, marquées par l’esthétique baroque sicilienne, allèrent orner les intérieurs des grandes cours d’Europe entre les XVIe et XVIIIe siècles. S’il commence par être utilisé brut, les branches intactes, il sera plus tard travaillé et, à la fin de cette période, plus volontiers utilisé comme bijou.
Les prix sont indiqués frais compris.

 
43 350 € Trapani, XVIIIe siècle. Bénitier  en laiton doré en forme de coquille, à décor en ivoire sculpté figurant le baptême du Christ, encadrement à
43 350 €
Trapani, XVIIIe siècle. Bénitier en laiton doré en forme de coquille, à décor en ivoire sculpté figurant le baptême du Christ, encadrement à larges rinceaux de nacre gravée et corail, 26 x 20 cm. Neuilly-sur-Seine, 18 mars 2014. Aguttes OVV. Cabinet Dillée.
15 024 € Trapani, XVIIIe siècle. Miroir, âme de bois, argent, argent doré, corail, pierres dures et miroir, 40 x 28 cm. Hôtel Le Bristol, 31 mars 2015
15 024 €
Trapani, XVIIIe siècle. Miroir, âme de bois, argent, argent doré, corail, pierres dures et miroir, 40 x 28 cm. Hôtel Le Bristol, 31 mars 2015. Kohn Marc-Arthur OVV.
12 500 € Trapani, vers 1700. Calvaire en bronze ciselé et doré, argent, cuivre repoussé et doré, orné de figures et incrustations de corail, h. 36,5 c
12 500 €
Trapani, vers 1700. Calvaire en bronze ciselé et doré, argent, cuivre repoussé et doré, orné de figures et incrustations de corail, h. 36,5 cm. Drouot, 16 novembre 2012. Brissonneau OVV. M. Derouineau.
 
2 061 € Sicile, XVIIIe siècle. Paire d’amours en corail présentés dans des niches en bronze ciselé et doré, agrémentées de colonnes torses, 8,5 x 5 cm
2 061 €
Sicile, XVIIIe siècle. Paire d’amours en corail présentés dans des niches en bronze ciselé et doré, agrémentées de colonnes torses, 8,5 x 5 cm. Drouot, 13 juin 2014. Pierre Bergé & Associés OVV. Cabinet Le Fuel.

23 560 € Trapani, fin du XVIIe-début du XVIIIe siècle. Croix en jaspe dans une monture d’argent filigrané, rayons et volutes en vermeil, le Christ, l’
23 560 €
Trapani, fin du XVIIe-début du XVIIIe siècle. Croix en jaspe dans une monture d’argent filigrané, rayons et volutes en vermeil, le Christ, l’inscription et la vanité en corail rouge, 39 x 27 cm. Drouot, 5 décembre 2012. Fraysse & Associés OVV. M. de Sevin.
1 239 € Travail ancien sicilien. Paire de pendants d’oreilles en or jaune filigrané, à décor de camées et pampilles de corail, poids 14,5 g. Drouot, 1
1 239 €
Travail ancien sicilien. Paire de pendants d’oreilles en or jaune filigrané, à décor de camées et pampilles de corail, poids 14,5 g. Drouot, 13 avril 2011. Coutau-Bégarie OVV. M. Flandrin.
9 594 € Trapani, première moitié du XVIIIe siècle. Petit groupe en corail rouge d’une seule pièce, figurant la Fuite en Égypte, sur un socle d’ébène g
9 594 €
Trapani, première moitié du XVIIIe siècle. Petit groupe en corail rouge d’une seule pièce, figurant la Fuite en Égypte, sur un socle d’ébène garni de palmettes en laiton argenté, total 12 x 6,5 cm. Drouot, 4 avril 2014. Tajan OVV. M. Bresset.
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne