Quartier Art Drouot : 19e édition

Le 12 mars 2020, par Agathe Albi-Gervy
La galerie Ab proposera un dessin de Vuillard.

ÉVÉNEMENT REPORTÉ. Grand rendez-vous annuel des amateurs de belles feuilles, le dessin au Quartier Art Drouot revient du 19 mars au 3 avril (vernissage le premier jour à 18 h). Cet événement annuel s’inscrit dans le calendrier des ventes thématiques organisées du 25 au 29 mars à l’Hôtel des ventes, mais se tient également en partenariat avec le Salon du dessin (du 25 au 30 mars au palais Brongniart) et DDessin (du 27 au 29 mars dans l’atelier Richelieu). Sous forme de parcours reliant, dans le 9e arrondissement parisien, les rues Drouot, de la Grange-Batelière, de Provence, ainsi que les passages Verdeau et Jouffroy, il poursuit la tradition séculaire qui fait de ce quartier un point de rencontres des amateurs d’art et de culture. Cette année, seize galeries travailleront de concert et ouvriront leurs portes au public. Les membres du QAD sont cette année rejoints par Chantal Kiener, galeriste établie un peu plus dans le nord dans l’arrondissement, rue Pierre-Fontaine : elle a été invitée par Mathieu Néouze, rue de la Grange-Batelière, où elle exposera un ensemble d’œuvres inédites de Louis-Nicolas Cabat. Le XIXe siècle est à l’honneur aussi bien à la librairie Chamonal avec un Portrait d’un jeune mulâtre, exécuté à la gouache par un artiste antillais du début du XIXe siècle, qu’à la galerie Édouard Ambroselli, où l’on découvrira une vue des catacombes de Rome de François-Marius Granet, appliquée à l’encre vers 1829-1830, ou encore à la galerie Fabrice Bonasso, qui exposera une vue de Palerme par Francesco Zerilli. Les années 1920 et 1930 seront-elles aussi bien représentées cette année, tant chez Sophie Marcellin (avec une composition d’André Maire) et à la galerie Ab (avec un dessin de Vuillard) qu’à la galerie Nativelle (avec une gouache de Maurice Picaud) et chez Laura Pecheur (qui défendra un dessin à l’encre et gouache de Marguerite Burnat-Provins). Les amateurs d’art du second XXe siècle et des créations contemporaines regarderont du côté de Marek and Sons, galerie Chauvy, Cour 16, Hervé Peron ou du Chevalet Bleu.