Gazette Drouot logo print

Préemptions et records pour Del Marle et Tatin

Publié le , par Philippe Dufour
Vente le 17 janvier 2021 - 14:00 (CET) - 438, boulevard François-Mitterrand - 53100 Mayenne

Des œuvres clés de ces deux peintres d’exception ont dominé cette session où les arts décoratifs tiraient aussi leur épingle du jeu.

Robert Tatin (1902-1983), Jeu 2, 1972, toile numérotée «379» en bas, 195 x 130 cm... Préemptions et records pour Del Marle et Tatin
Robert Tatin (1902-1983), Jeu 2, 1972, toile numérotée «379» en bas, 195 130 cm (détail).
Adjugé : 40 300 

L’art de Del Marle – l’un des rares Français à avoir adhéré au futurisme italien prôné par Umberto Boccioni et Gino Severini (voir l'article Félix Del Marle, le goût de l’innovation de la Gazette n° 1, page 92) –, a été consacré par deux préemptions émanant du musée d’Art moderne de la Ville de Paris. Ainsi la première, pour une enchère de 31 280 €, a porté sur la Station de métro Montparnasse (64 49 cm), réalisée au pastel ; l’œuvre portant une signature et une date, «1914», était accompagnée d’un certificat d’authenticité du Comité Félix Del Marle et figurera dans le catalogue raisonné de l’artiste, en préparation. Quant à la seconde, s’élevant à 26 940 €, elle récompensait une deuxième station parisienne, celle du Métro, gare d’Orléans, des alentours de 1912-1914 (65 50 cm). Fixée à l’encre noire, gouache et pastel, la composition, qui joue elle aussi sur les éléments disloqués du quotidien, aura également sa place dans ce même catalogue. Robert Tatin, lui, s’est attaché au fil des années à atteindre une dimension cosmique à l’aide d’une expression unique, proche du surréalisme. Il signait ici deux toiles, dont la première, de 1972, s’intitule Jeu 2 (195 130 cm). Numérotée 379 en bas, elle est bien répertoriée, puisque acquise à l’Hôtel des ventes de Mayenne le 8 mars 1998. Avec les 40 300 € récoltés ce jour, elle affiche désormais le record pour l’artiste (source : Artnet). À sa suite, voici Jeu 4, du même millésime, une peinture sur toile (195 130 cm) signée, titrée et numérotée «381» ; celle-ci a inscrit une enchère de 23 560 €. Mais c’est du côté des arts décoratifs que l’on découvrait la vedette absolue de cette dispersion, une paire d’imposants lustres (h. 115 cm) de style Louis XVI en bronze doré, réalisée à la fin du XIXe siècle et décrochée pour 45 260 €. Quant au Plat à la colombe de la paix de Pablo Picasso pour Madoura, en terre cuite polychrome avec marques en creux «Madoura plein feu» et «D’après Picasso», il recueillait 21 080 €.

Félix Del Marle (1889-1952), Station de métro Montparnasse, 1914, pastel signé et daté, 64 x 49 cm. Adjugé : 31 280 €
Félix Del Marle (1889-1952), Station de métro Montparnasse, 1914, pastel signé et daté, 64 49 cm.
Adjugé : 31 280 
tableaux anciens, du XIXe et modernes, sculptures, bronzes, orfèvrerie, bijoux, art d'Asie, tapis, mobilier et objets d'art, design, arts décoratifs du XXe, céramiques
dimanche 17 janvier 2021 - 14:00 (CET)
438, boulevard François-Mitterrand - 53100 Mayenne
Pascal Blouet
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne