Point de rose

Le 17 octobre 2019, par Anne Doridou-Heim
 

En Belgique, dès les années 1870, des maisons ont produit des dentelles à l’aiguille au point de rose, appelé aussi «point de gaze», au fond constitué d’un réseau de mailles d’un seul fil. Un travail de haute minutie dédié à de belles pièces, comme ce panneau (120 65 cm) dont la variété des points, les effets d’ombre et la multiplicité des fleurs font penser à une production de Minne-Dansaert, vers 1880-1900, et lui ont valu une belle envolée jusqu’à 13 970 €. Cet ouvrage ainsi que le grand châle reproduit page 66 de la Gazette n° 33 (voir l'article Fait main), adjugé 9 525 €, étaient présentés lors de la vente De Baecque et Associés du mercredi octobre à Drouot.

mercredi 09 octobre 2019 - 11:00 - Live
Salle 4 - Hôtel Drouot - 9, rue Drouot - 75009
De Baecque et Associés
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne