Pierre Nahon

Le 17 septembre 2020, par Agathe Albi-Gervy

Le grand marchand de César et Arman n’est plus. Pierre Nahon est décédé le 10 septembre, à l’âge de 84 ans.

Pierre Nahon et son épouse.

Né en 1935 à Oran, installé à Paris dès l’année suivante, il acquiert sa première œuvre à 15 ans : une aquarelle de Picabia. Sa femme Marianne et lui quittent le monde de la publicité et du cinéma en 1973 pour se consacrer à l’art : ils fondent la galerie Beaubourg, tout près du futur Centre Pompidou. Quelques mois sont nécessaires à Pierre Nahon pour rallier à son enseigne les artistes César et Arman. Mais il défend tout autant Jean Tinguely, Niki de Saint Phalle, George Segal, Andy Warhol, Jean-Michel Basquiat, Joseph Beuys, Jacques Villeglé, ou encore Yves Klein et Charles Matton. Les Nahon collectionnent les artistes qu’ils représentent, des noms souvent controversés, notamment ceux des nouveaux réalistes. Face à la surpuissance américaine, ils préfèrent défendre la scène française. La vente de leur collection, organisée en mars 2019 par Sotheby’s à Paris, a fait date (13 M€). Elle succédait elle-même à la dispersion d’une première partie de leur ensemble, pour 9 M€ en 2004, au château Notre-Dame-des-Fleurs à Vence.

Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne