Pierre Hermé

Le 24 juin 2016, par La Gazette Drouot

Cet humaniste au grand cœur connu de tous les gourmands et gourmets, initiateur du «Jour du macaron» dédié aux maladies orphelines, vient d’être élu «meilleur pâtissier du monde».

    

Êtes-vous peinture, objet, photo...
Je suis « Art » au sens large du terme. J’adore passer mon temps libre dans les musées, visiter les expositions, découvrir des artistes. L’art est une formidable source d’inspiration ! …
Votre dernier coup de cœur culturel ?
Une Nature morte en porcelaine de Sèvres de Kristin McKirdy et Nicolas Buffe qui a carte blanche pour faire dialoguer son univers pluridisciplinaire avec mes créations. Il a imaginé une saga mêlant mythes ancestraux, culture manga, Renaissance et baroque. Histoire révélée exclusivement sur le digital dès septembre ! …
Une œuvre que vous aimeriez posséder ?
Un tableau de Francis Bacon. …
L’artiste qui vous touche ?
Beaucoup d’artistes me viennent à l’esprit : Francis Bacon, Lee Ufan, Miró, Ange Leccia, notamment son œuvre Jamais la mer ne se retire. Elle est exposée dans mon atelier de création. Ces mouvements de va-et-vient de l’eau sont complètement hypnotiques. J’adore. …
Tendance FIAC ou Biennale des antiquaires ?
Plutôt FIAC. J’aime aller de l’avant ! …
Existe-t-il un fil conducteur dans vos acquisitions ?
Surtout pas. Selon moi, les acquisitions doivent laisser toute la place aux émotions. Au gré de mes envies, comme pour mes créations.

Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne