Gazette Drouot logo print

Paris sur Seine, vue par un Flamand

Résultat 39 246 EUR
Publié le , par La Gazette Drouot
Vente le 11 septembre 2020 - 14:30 (CEST) - 11, route de la Nauve - 24100 Creysse-Bergerac

Une paire de toiles attribuées à Bout a enflammé cette session, non seulement en raison de leur haute qualité picturale, mais aussi pour ce qu’elles nous apprennent sur la vie parisienne d’alors.

Attribuées à Pieter Bout (1658-1719),Vues de Paris : Le Pont-Neuf vu de l’entrée... Paris sur Seine, vue par un Flamand
Attribuées à Pieter Bout (1658-1719),Vues de Paris : Le Pont-Neuf vu de l’entrée de la place Dauphine, le quai Malaquais avec le collège des Quatre-Nations et la Grande Galerie du Louvre ; Vue de Paris vers l’île de la Cité, paire de toiles, 93 x 143 cm et 100 x 141 cm.
Adjugé : 39 246 €


Marchands, passants et badauds sur le Pont-Neuf, ou encore déchargeurs et groupes de chevaux que l’on baigne dans les eaux saumâtres de la Seine… Il y a tout cela sur les deux panoramas attribués à Pieter Bout, et bien d’autres informations (voir l'article Paris à la fin du XVIIe siècle de la Gazette n° 30, page 76). Mesurant pour le premier 93 143 cm, et 100 141 cm pour le second, ces deux tableaux évoquent aussi de nombreuses réalisations du prolifique Flamand Pieter Bout – auquel on les attribue –, qui vécut à Paris entre 1675 et 1677. Aussi séduisaient-elles ensemble à hauteur de 39 246 €. Côté arts décoratifs, un opulent miroir en bois sculpté et doré (156 97 cm), à riche décor de feuillages et volutes avec incrustations de nacre et motifs peints de fleurs, changeait de murs contre 27 060 € ; il s’agit d’un travail italien du XVIIIe siècle. D’époque Louis XV pour sa part, une console en bois doré (85 166 67 cm), surmontée d’une glace de boiserie, à décor sculpté de feuilles, pampres de vigne et coquilles, attirait 20 256 €. Tout aussi rococo, un triptyque en azulejos de faïence à décor rocaille, en camaïeu bleu d’architectures de jardins dans des réserves rocaille, a vu le jour dans le Portugal du XVIIIe siècle (170 260 cm) ; remonté sur un panneau, il trouvait ici preneur à 12 915 €. 

tableaux, mobilier et objets d'art du château de Bannes en Périgord
vendredi 11 septembre 2020 - 14:30 (CEST)
11, route de la Nauve - 24100 Creysse-Bergerac
Hôtel des Ventes de Bergerac Boissinot & Tailliez
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne