Gazette Drouot logo print

Paris, c'est Fluctuat nec mergitur

Publié le , par Anne Doridou-Heim
Vente le 05 avril 2022 - 13:30 (CEST) - Salle 5-6 - Hôtel Drouot - 75009

La moisson est belle, de nombreux éléments sauvegardés du patrimoine parisien gagnant des institutions publiques et des collections privées.

Victor Baltard (1806-1874), deux médaillons du fronton de la porte monumentale du... Paris, c'est Fluctuat nec mergitur
Victor Baltard (1806-1874), deux médaillons du fronton de la porte monumentale du pavillon au blé et à la farine des Halles centrales de Paris, l’un orné d’une allégorie des moissons (reproduit), l’autre aux armes de la capitale, bas-reliefs en fonte de fer, vers 1860, diam. 100 et 90 cm.
Adjugé : 41 712 et 11 376 

Ce douzième opus consacré à la capitale s’est traduit par un intérêt marqué des institutions publiques pour des pièces relevant de son patrimoine. Le musée Carnavalet – Histoire de Paris a emporté pour 3 286 € trois vitraux provenant initialement du siège du journal Le Petit Parisien, celui d’Orsay deux projets de façade d’immeuble de l’architecte Antoine Chauchat (1869-?), pour 822 € chacun, la bibliothèque historique de la Ville de Paris, le diplôme dessiné par Gustave-Louis Jaulmes (1873-1959) accordant une médaille de bronze aux grands magasins de la Samaritaine lors de l’Exposition internationale de 1925 (442 €), et la ville de Bry-sur-Marne une paire des fameux bancs publics chantés par Brassens, à 3 286 €. La maison Holder, qui prépare dans le Nord l’ouverture d’un futur musée de la Boulangerie, a emporté la pièce la plus disputée, ce médaillon en fonte de fer provenant du fronton de la porte monumentale du pavillon au blé et à la farine des Halles centrales de Paris, décroché à 41 712 €, ainsi que son «petit frère», à 11 376 €. Le premier est orné d’une allégorie des moissons, le second, des armes de la ville surmontant la devise «Fluctuat nec mergitur». Tous deux proviennent du chantier de démolition orchestré entre 1971 et 1973 par la société de Pierre Crucy et étaient demeurés dans sa famille. Jusqu’à ce jour, seul un autre médaillon semblable était connu, appartenant aux collections du musée Carnavalet. «Sous le pont Mirabeau coule la Seine», dit le poète… Sous le pinceau de Charles Camoin (1879-1965), actuellement à l’honneur au musée de Montmartre, c’est sous Le Pont Marie (46 55 cm) que le fleuve se promène. La toile, exécutée en 1929, retenait 33 496 €. Il fallait encore débourser 26 544 € pour s’offrir une paire d’ornements en bois sculpté et repeint ayant orné un ancien salon de thé au charme que l’on imagine suranné, et 15 800 € pour une coupe (h. 52 cm) en porcelaine de Sèvres, dessinée par Edme Couty (1852-1931) et constituant le prix d’excellence des lauréats dans la section «beaux-arts» de l’Exposition universelle de 1878.

mardi 05 avril 2022 - 13:30 (CEST) - Live
Salle 5-6 - Hôtel Drouot - 75009
Lucien Paris
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne