ORLAN. Strip-tease historique à la galerie Ceysson & Bénétière

Le 02 mars 2021, par Alain Quemin
ORLAN (née en 1947), Corps-sculpture sans visage en mouvement dansant avec son ombre n° 6, 1967, tirage jet d’encre, 140 120 cm.
© Galerie Ceysson & Bénétière et ORLAN

Connaissez-vous ORLAN ? La réponse est probablement positive tant l’artiste s’est imposée comme une icône de l’art contemporain, en plus d’un demi-siècle d’activité créatrice. En une douzaine de photographies de grand format, toutes en noir et blanc – plus un caisson lumineux coloré plus récent –, l’exposition invite à revisiter sa production des années 1960. Certes, il s’agit de multiples, tirés en cinq ou sept exemplaires, mais on ne peut qu’être stupéfait du fait que des pièces d’une signature aussi reconnue et d’une telle importance figurent encore sur le premier marché. C’est que, pendant longtemps, les femmes artistes ont été largement mésestimées. Fort heureusement, les choses sont en train de changer. L’accrochage permet de découvrir des œuvres souvent vues dans des ouvrages d’histoire de l’art contemporain, comme les célèbres ORLAN accouche d’elle m’aime, de 1964 – elle n’avait que 17 ans ! –, trois Tentative de sortir du cadre, de 1964 à 1966, ou Strip-tease occasionnel à l’aide des draps du trousseau, un peu plus tardif (1974-1975). L’œuvre d’ORLAN a beau avoir été beaucoup reproduite, la sélection ne manque pas de surprises, comme un caravagesque et très beau Corps-sculpture sans visage en mouvement dansant avec son ombre ou un hypnotisant Nu descendant l’escalier avec talons compensés. Clin d’œil à Duchamp de par son titre, ce dernier, puissamment féministe, annonce une part importante de son travail ultérieur : tant sa réinterprétation de L’Origine du Monde de Courbet, par le pubis largement offert, que ses œuvres recourant à la chirurgie esthétique ou ses transhybridations. Entièrement déformé par la perspective photographique, le corps d’ORLAN vous domine ici de toute sa puissance. Un nu féminin pareil fait exploser l’histoire de l’art.

Galerie Ceysson & Bénétière,
23, rue du Renard, Paris IV
e, tél. : 01 42 77 08 22
Jusqu’au 21 mars 2021.
www.ceyssonbenetiere.com
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne