Moderniste

Le 11 janvier 2018, par Anne Doridou-Heim
 

Les créations de Jean Després (1889-1980), l’un des artistes les plus novateurs des années 1920 et 1930 dans les domaines du bijou et de l’orfèvrerie, sont immédiatement reconnaissables. Son travail de l’argent est unique, l’éclat du métal étant à peine rehaussé de pierres semi-précieuses ou, comme c’est le cas pour ce collier ras-de-cou, d’une plaque d’ivoire. 39 987 € ont été nécessaires pour emporter cette pièce moderniste, samedi 16 décembre à Drouot, lors de la vente de bijoux de Baron Ribeyre & Associés, une broche de même facture se fixant ensuite à 24 992 €. On doit aussi à Jean Després des «bijoux moteurs», dont les formes des pièces sont inspirées de la mécanique. Leur exposition en 1931 au pavillon de Marsan avait provoqué un «intérêt mêlé de scandale».

Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne