Gazette Drouot logo print

Michel Estades

Publié le , par La Gazette Drouot

Ce qui a déclenché votre vocation ?Un oncle et une tante qui m’ont initié à l’art très jeune. Puis maître Laure, commissaire-priseur toulonnais, qui m’a embauché chaque été. J’avais 18 ans. Si tout était à refaire, vous seriez…Le même : vivre de sa passion est un privilège. Votre dernier coup de cœur ?Une œuvre du peintre...

  Michel Estades
 
© galerie estades

Ce qui a déclenché votre vocation ?
Un oncle et une tante qui m’ont initié à l’art très jeune. Puis maître Laure, commissaire-priseur toulonnais, qui m’a embauché chaque été. J’avais 18 ans.


Si tout était à refaire, vous seriez…
Le même : vivre de sa passion est un privilège.


Votre dernier coup de cœur ?
Une œuvre du peintre Thierry Loulé, né à Toulon en 1967.


L’artiste ou l’objet d’art que vous aimeriez présenter ?
Pierre Soulages et Henri Manguin.
Je revendique l’éclectisme de mes goûts.


La phrase professionnelle que vous répétez souvent ?
Depuis plus de trente ans, la confiance et la fidélité de mes clients m’honorent.


Vos projets ou prochains temps forts ?
Les 20 ans de ma galerie de Lyon et l’inauguration, en 2019, d’une nouvelle à Baden-Baden, en Allemagne. Mon rêve : contribuer à l’ouverture d’un musée Bernard-Buffet dans le Var : mort à Tourtour, habitant Saint-Tropez, cela aurait du sens.

Galerie Estades, Paris/Lyon/Toulon.
www.estades.com
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne