London Art Week, une ville à l’unisson

Le 21 novembre 2019, par Agathe Albi-Gervy

Du 1er au 6 décembre, la troisième édition de ce rendez-vous aligne pas moins trente-deux expositions temporaires et ventes publiques.

Tapisserie des Pays-Bas du sud, vers 1530
Galerie S. Frances

L’événement qui anime l’ensemble du marché londonien deux fois par an revient pour une troisième édition hivernale, du 1er au 6 décembre. Des dates concomitantes des grands rendez-vous des enchères de fin d’année – les très attendues sessions du soir consacrées aux maîtres anciens étant planifiées le 3 chez Christie’s et le 4 chez Sotheby’s. Ainsi trente-deux expositions temporaires et ventes publiques s’inscrivent-elles dans ce parcours géant, qui s’étend à l’ensemble des quartiers marchands de Mayfair et St. James. Parmi les grands noms de l’histoire, citons Auguste Rodin, à l’honneur à la Daniel Katz Gallery, Thomas Rowlandson (Guy Peppiatt Fine Art), Dante Gabriel Rossetti (Lowell Libson & Jonny Yarker), Yves Klein et Man Ray (Olivier Malingue), Joshua Reynolds (Charles Beddington) ou encore Van Dyck, dont un portrait de femme, évalué à 850 000 £, sera dévoilé par The Weiss Gallery. Bagshawe Fine Art ne manquera pas non plus de faire sensation avec une redécouverte : celle d’une scène shakespearienne du préraphaélite méconnu Adolphus Madot, acquise par le Premier ministre William Ewart Gladstone lors de son exposition à la Royal Academy en 1857. L’enseigne en demande aujourd’hui 55 000 £. La Laocoon Gallery consacrera pour sa part une exposition aux artistes femmes dans l’Italie du XXe siècle, présentant notamment un rare autoportrait au pastel d’Adriana Bisi Fabbri, daté de 1913. Un autre visage féminin sera visible chez Colnaghi : celui d’une certaine Patricia, dont le profil a été immortalisé au crayon, en 1933, par Karl Parsons. Les amateurs d’arts extra-occidentaux et d’orientalisme se rendront chez Raccanello LePrince, Oliver Forge & Brendan Lynch, tandis que les amoureux des paysages privilégieront Stephen Ongpin, Tomasso Brothers et Ben Elwes. Un vaste programme à découvrir accompagné d’un plan des quartiers concernés, disponible sur le site www.londonartweek.co.uk

Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne