Les ventes en ligne : la solution ?

Le 21 avril 2020, par Agathe Albi-Gervy

Les ventes en ligne pourraient permettre aux enchères de traverser la crise sanitaire, mais elles ont encore du mal à convaincre vendeurs et acheteurs.

 

Elles pourraient permettre aux maisons de ventes aux enchères de traverser la crise sanitaire en limitant les encombres… et pourtant, les ventes en ligne ont encore du mal à convaincre vendeurs et acheteurs, souvent découragés par les difficultés d’ordre logistique qu’elles entraînent. Selon les données d’Artprice, en 2019 ce mode de transaction n’a ainsi représenté que 1,2 % du chiffre d’affaires du secteur à l’international. Un taux atteint par l’adjudication online de 48 000 œuvres, soit 9 % des lots vendus aux enchères dans le monde. Mais comme certains prix le prouvent, dématérialisation ne rime pas forcément avec bas de gamme : la plus haute enchère enregistrée à ce jour pour une oeuvre en ligne est de 3,9 M$, somme déboursée le 14 juin 2018 (Saffronart, Bombay) pour Kali, une toile de l’Indien Tyeb Mehta (1925-2009) datée 1989.

Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne