Gazette Drouot logo print

Les mille et une nuits d’Étienne Dinet

Publié le , par Claire Papon
Vente le 13 décembre 2020 - 15:00 (CET) - 22, rue Drouot - 75009 Paris

Le plus connu des peintres orientalistes français, amoureux de l’Algérie depuis son voyage dans le désert en 1884, donne sa vision du célèbre recueil arabo-persan.

Étienne Dinet (1861-1929), Le Bain des filles du Djenn’s, clair de lune, huile sur... Les mille et une nuits d’Étienne Dinet
Étienne Dinet (1861-1929), Le Bain des filles du Djenn’s, clair de lune, huile sur toile, 81 65 cm.
Estimation : 180 000/220 000 €

Dès le début du XVIIIe siècle, les histoires inventives et hautes en couleur contées par Shéhérazade pour distraire le sultan Shahryar de son projet funeste – épouser chaque soir une vierge avant de la faire exécuter à l’aube – jouissent en Occident d’un succès considérable, qui se prolongea jusque dans les années 1920. Peint en 1904, notre tableau représente des êtres fantasmagoriques dotés d’ailes et d’une grâce incomparable : les filles du Djenn’s, le roi des esprits magiques, qui peuvent changer le cours de la vie des mortels. Si certains djinns sont pieux et animés de bonnes intentions, d’autres maléfiques, aussi appelés efrits, sont généralement représentés sous des traits effrayants. «Des hauteurs du ciel descendent les filles du sultant des Djenn’s […] qui retirent leurs vêtements de plumes […] L’une des adolescentes est tombée à la renverse, le dos sur le dos de la rivière […] Assise sur un des rochers qui borde l’oued, Aziza […] regarde l’eau qui embrasse les corps et les cuisses», peut-on lire dans Tableaux de la vie arabe sous la plume de Slimane ben Ibrahim en regard d’un tableau de son ami Dinet. Ici aussi, l’artiste met en scène cet instant de volupté dans une oasis en saisissant sur le vif les jeux de ces femmes-enfants. Le site enchanteur éclairé par la lumière des nuits du désert, la beauté des filles du Djenn’s font écho aux Mille et Une Nuits. La palette flamboyante, les reflets satinés de la lune sur la peau des femmes, leurs visages rieurs et leurs gestes théâtraux, la nature verdoyante témoignent de la vision sublimée de cet Orient si cher au peintre.

dimanche 13 décembre 2020 - 15:00 (CET) - Live
22, rue Drouot - 75009 Paris
Gros & Delettrez
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne