Les Lambinet, artistes et collectionneurs

Le 04 juin 2019, par Marie-Laure Castelnau
Charles Émile Lambinet (1815-1877), Chemin, 1850, huile sur toile.
© Ville de Versailles, musée Lambinet

À l’occasion du 90e anniversaire de sa donation à la ville de Versailles, le musée Lambinet, qui porte le nom de ses anciens propriétaires, rend hommage à cette famille originaire de l’est de la France. Tailleurs d’habits de père en fils, puis marchands de draps, les Lambinet développent leur négoce et s’investissent dans la vie de la commune. Les premières salles de l’exposition présentent les différents membres de la famille : du père, un temps maire de la ville, à Victor, le fils, qui achète l’hôtel particulier en 1852 et commence à collectionner des œuvres d’art. Il y a aussi sa femme Nathalie Chevassus, philanthrope, dont Gustave Boulanger effectue en 1887 le beau portrait. Veuve depuis 1908, elle perd peu après son unique fils. Elle décide alors de donner son hôtel particulier et ses collections à la ville de Versailles. Le musée, devenu municipal en 1932, a, pour la première fois depuis son décès, réuni les quelques peintures et objets d’art qu’elle avait rassemblés boulevard de la Reine. Ici, une table chiffonnière en acajou, amarante, houx ébène et citronnier ; là, ce bureau pupitre, en acajou, chêne, sapin et merisier. Dans la famille Lambinet, il y a des collectionneurs, mais aussi des artistes. Charles-Émile, le cousin de Victor, fut un peintre paysagiste reconnu, qui avait eu la bonne idée de perfectionner sa technique picturale de plein air auprès de Camille Corot.

Musée Lambinet,
54, boulevard de la Reine, Versailles, tél. 
: 01 30 97 28 75.
Jusqu’au 13 juillet 2019.
www.versailles.fr
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne