Gazette Drouot logo print

Les débuts inattendus de Claude Monet

Publié le , par Philippe Dufour
Vente le 13 août 2022 - 14:30 (CEST) - Le Galaxy, route des CréActeurs, BP 60089 - 14800 Deauville

À 18 ans, le futur père de l’impressionnisme était déjà célèbre… pour ses caricatures, dont un bel exemple vient de s’envoler à Deauville.

Claude Monet (1840-1926), Caricature de Paul Bodereau, avocat, fusain et craie blanche... Les débuts inattendus de Claude Monet
Claude Monet (1840-1926), Caricature de Paul Bodereau, avocat, fusain et craie blanche sur papier brun signé «O. Monet», 61 44,6 cm.
Adjugé : 110 880 

Analysée dans la Gazette n° 29 (voir l'article Quand Monet était caricaturiste page 73), la feuille signée «O. Monet» (« O » pour « Oscar », son premier prénom) a été ferraillée de haute lutte avant un coup de marteau à 110 880 €… multipliant par plus de cinq son estimation haute ! Il s’agit de la Caricature de Paul Bodereau, avocat, exécutée au fusain et à la craie blanche sur un papier brun (52,4 33,7 cm). C’est par ce type d’œuvre humoristique que Monet adolescent se fit connaître au Havre, sa ville natale. Ajoutons que, reproduite sous le n° D.483 du catalogue Wildenstein, notre personnage à la physionomie acérée était conservé dans la même famille normande depuis sa réalisation. Tout aussi spirituelle, mais beaucoup plus récente, s’animait ensuite une Girouette printemps imaginée par Philippe Hiquily en 2013. Pour déménager cette sculpture en acier peint, signée du cachet de la signature et numérotée «EA 2/4» (101 50 59 cm), il fallait débourser 35 280 €. Autre figure haute en couleur de l’art contemporain, l’un des fondateurs de Supports Surfaces prenait la troisième place du palmarès avec 26 460 €… On aura reconnu Claude Viallat, et l’un de ses caractéristiques acryliques sur toile, daté «2021» et numéroté au dos (143 116 cm). Pierre Alechinsky n’était pas en reste avec sa Composition datant de 1974 : cette aquarelle sur japon impérial (53 43,5 cm à vue) s’échangeait contre 23 940 €. La veille 13 août, la haute joaillerie était le thème de la journée, débutée avec une bague de René Boivin, de l’iconique modèle dit «Quatre corps», portée à 41 580 €. Elle est formée d’une monture en or jaune constituée de quatre anneaux articulés ornés de diamants en serti clos ovales (poids brut : 13,9 g). On pouvait lui préférer un solitaire en or jaune, au diamant de taille brillant de 4,3 ct, de couleur F, pureté SI2, et épaulé de diamants triangle (poids brut : 4,9 g), à condition d’en offrir 37 800 €.

samedi 13 août 2022 - 14:30 (CEST) - Live
Le Galaxy, route des CréActeurs, BP 60089 - 14800 Deauville
Tradart-Deauville
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne