Les coulisses de la haute couture au musée Yves Saint Laurent

Le 21 septembre 2021, par Virginie Chuimer-Layen
Exposition «Yves Saint Laurent, les coulisses de la haute couture à Lyon».
© Yves Saint Laurent, photo Thierry Ollivier

«Les tissus sont la base de tout, ce sont eux qui déterminent la pensée, la ligne», confiait Yves Saint Laurent (1936-2008) en 1979. Partant de ce postulat, l’exposition met en lumière la relation que le couturier a nourrie pendant quarante ans avec la matière, en imaginant une présentation-hommage à ses fournisseurs lyonnais. Sept maisons sont à l’honneur : Bianchini-Férier, Bouton-Renaud, Brochier, Sfate & Combier, Bucol, Abraham et Beaux-Valette, dont on découvre les crêpes, mousselines, taffetas, velours et soies sublimes, au travers de robes peu ou jamais montrées, de photographies et documents inédits, de multiples robracs (supports présentant les échantillons d’étoffes, ndlr) et accessoires de mode du musée. L’exposition, conçue avec le musée des Tissus de Lyon, évoque les tout débuts du créateur : à 16 ans, Saint Laurent découpe des silhouettes de mannequins dans les journaux de mode de sa mère, et crée onze paper-dolls, des poupées de papier pour lesquelles il imagine une garde-robe. Au verso, il inscrit déjà les noms des matières et des fournisseurs. Une trentaine de silhouettes, regroupées en fonction de leurs matériaux et provenances, composent le parcours, dans une scénographie élégante et intimiste : les robes vaporeuses et fluides en mousseline de soie «Madonna» de Bianchini-Férier, de son ultime collection de 2002, ou la fastueuse robe de mariée «Shakespeare» de 1980 – jamais achetée car trop lourde à porter –, d’inspiration élisabéthaine et orientale, symbole de l’excellence des savoir-faire lyonnais. Au premier étage, la visite de son studio prend une nouvelle dimension à la lumière du propos : les miroirs semblent s’animer du reflet du maître, ajustant une étoffe sur un de ses mannequins préférés.

Musée Yves Saint Laurent Paris,
5, avenue Marceau, Paris 
XVI
e, tél. : 01 44 31 64 00.
Jusqu’au 5 décembre 2021.
museeyslparis.com

 
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne