Gazette Drouot logo print

Lee Ufan, la répétition et l'infini

Publié le , par Vanessa Schmitz-Grucker

L’artiste sud-coréen vient tout juste d’inaugurer son nouveau centre d’art, le « Lee Ufan Arles », dans la cité provençale. Il entretient des liens étroits avec la France et son public occidental, qui le lui rend bien.

Lee Ufan (né en 1936), From Line N°78060, 1978, pigment minéral sur toile, 60,6 x 72,7 cm.... Lee Ufan, la répétition et l'infini
Lee Ufan (né en 1936), From Line N°78060, 1978, pigment minéral sur toile, 60,6 72,7 cm.
Estimation : 30/50 MJYP (soit env. 230 000/370 000 €)

© Adagp, Paris, 2022

Entre Lee Ufan et la France, c’est une longue histoire d’amour qui dure depuis 1971, date de sa première participation à la Biennale de Paris. C’est donc à Arles qu’il a décidé d’inaugurer son troisième lieu d’exposition – après le Japon et la Corée du Sud –, dans une architecture minimaliste, en accord avec son travail. Lee Ufan a été l’un des chefs de file du mouvement Mono-ha – « l’école des choses » en japonais –, qui vit le jour dans le Tokyo des années 1960. Les recherches plastiques de ces artistes présentent de nombreuses convergences avec Supports/Surfaces en France, l’arte povera en Italie ou encore avec le minimalisme aux États-Unis. Entre héritage de l’anti-art et rejet des sociétés industrialisées, l’expérience est déterminante pour Lee Ufan. Dans sa série emblématique From Line, l’inévitable épuisement de la peinture étirée sur la toile s’inscrit dans une réflexion plus large sur le temps : « Au début, explique-t-il, les concepts pour From Point/From Line étaient une sorte de concept d’infini… un concept d’infini par la répétition […]. L’infini n’est pas la répétition d’un concept, mais la combinaison de ce qui est peint et de ce qui ne l’est pas, et je me suis mis à penser que l’infini émergeait de ce type de décalage temporel » (catalogue de l’exposition Mugen ni tsuite/On Infinity, 1993). À la formule de Frank Stella : « Ce que vous voyez est ce que vous voyez », Lee Ufan préfère : « Ce que vous voyez est ce que vous ne voyez pas. » Dans From Line N°78060, les lignes se jouent des pleins et des vides, du visible et de l’invisible. L’artiste trempe son pinceau dans du bleu cobalt puis, dans un mouvement continu, l’étire sur le support posé à même le sol. Ses œuvres monochromes sont à la fois un travail de la matière et du geste corporel, l’aller-retour entre les deux permettant d’« habiter le temps », pour reprendre le titre de sa rétrospective, plébiscitée par le grand public, au Centre Pompidou-Metz en 2019.

dimanche 29 mai 2022 - 14:00 (CEST)
New Art Est-Ouest Auctions saleroom in Gotanda 2-5-15, Higashigotanda, Shinagawa-ku, Tokyo, Japan. - 141-0022 Tokyo
New Art Est-Ouest Auctions
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne