Gazette Drouot logo print

Le rêve de l’eau. Jean-Michel Othoniel

Publié le , par Virginie Chuimer-Layen

Pour la première fois au Palais du Facteur Cheval, le directeur Frédéric Legros accueille un artiste contemporain pour célébrer les cent dix ans de la fin de sa construction. Connu pour ses interventions non intrusives dans des lieux historiques, l’académicien Jean-Michel Othoniel a imaginé de faire revenir l’eau en son...

Jean-Michel Othoniel (né en 1964), Trésors et Fontaines, Palais idéal du Facteur... Le rêve de l’eau. Jean-Michel Othoniel
Jean-Michel Othoniel (né en 1964), Trésors et Fontaines, Palais idéal du Facteur Cheval.
© Jean-Michel Othoniel Adagp, Paris, 2022

Pour la première fois au Palais du Facteur Cheval, le directeur Frédéric Legros accueille un artiste contemporain pour célébrer les cent dix ans de la fin de sa construction. Connu pour ses interventions non intrusives dans des lieux historiques, l’académicien Jean-Michel Othoniel a imaginé de faire revenir l’eau en son cœur, et ainsi accomplir le vœu d’un homme obsédé durant trente-trois ans par l’achèvement de sa folle construction. « J’ai exploré les archives, lu ses lettres. L’une écrite par sa bonne Julia Achard, se plaignant de devoir animer les fontaines qui ne fonctionnaient pas vraiment, a suscité en moi un déclic, explique-t-il. J’ai alors eu l’idée de ramener de la vie, de la fraîcheur, du son et de la lumière au sein du palais, en créant des fontaines et des vitraux. » De part et d’autre des façades, dix fontaines en verre de Murano et verre miroité bleu indien rappellent, par leurs formes sensuelles, celles des pierres. Dans ses interstices et ouvertures, six vitraux inspirés des dessins du facteur, tels la Source de vie ou L’Arbre de vie, font entrer la lumière dans cette immense dentelle minérale. Cette intervention in situ est accompagnée, dans les salles d’exposition du musée, de pièces de l’artiste stéphanois, comme la Grotta Azzurra (2017), ou un immense Precious Stonewall (2010). Mais aussi d’une série d’aquarelles et d’encres noires aux effets vacillants. Inviter un plasticien à investir ce chef-d’œuvre de l’art naïf peut surprendre. Le geste d’Othoniel en souligne cependant l’incroyable grammaire, par ses jeux de luminosité changeante, le cliquetis délicat du ruissellement, le retour des couleurs s’accordant avec les traces de polychromie visibles sur les pierres. Réalisée par un habitué des lieux, cette vision inédite du palais aux références multiculturelles, œuvre d’un homme opiniâtre, en renouvelle intelligemment la lecture.

Palais idéal du Facteur Cheval,
8, rue du Palais, Hauterives (26), tél. 
: 04 75 68 81 19,
Jusqu’au 6 novembre 2022.

www.facteurcheval.com
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne