Gazette Drouot logo print

L’univers trouble de Léonard Sarluis

Publié le , par Anne Doridou-Heim

De ce peintre néerlandais rare sur le marché, un ensemble d’œuvres donnait à voir le symbolisme particulier.

Léonard Sarluis (1874-1949), Adam et Ève, huile sur toile, 215 x 92 cm. Adjugé :... L’univers trouble de Léonard Sarluis
Léonard Sarluis (1874-1949), Adam et Ève, huile sur toile, 215 92 cm.
Adjugé : 27 048 

Les Lignes indéterminées d’un pastel et fusain de Bernar Venet (né en 1941) ne l’ont pas mené vers le succès (voir l'article Ligne de conduite signée Venet de la Gazette n° 14, page 43), lequel s’est reporté sur une huile sur papier marouflé sur toile (98 60,5 cm) de Georges Mathieu (1921-2012), décrochée à 45 080 €, et sur l’ensemble d’œuvres de Salomon-Léon Sarluis. Dans la dernière décennie du XIXe siècle, le Néerlandais, qui a adopté le pseudonyme de Léonard Sarluis en l’honneur du maître de la Renaissance, vient régulièrement à Paris, où, grâce à Armand Point, il fréquente les avant-gardes. Il y devient une figure incontournable et marque les esprits par son excentricité. Sa peinture, fortement influencée par les préraphaélites et les symbolistes, se construit autour de sujets mythologiques et bibliques, abordés dans un style à la fois trouble et sensuel. Elle lui donne accès aux salons de la Rose-Croix et même à une exposition à la galerie Bernheim Jeune, en 1919. L’ensemble ici présenté provenait de la collection du céramiste François Dupuy (1934-2007). Ganymède, une grande huile sur toile (215 102 cm), ouvrait ses ailes à 15 456 €, tandis qu’Adam et Ève (reproduit) s’ébattaient à 27 048 €, obtenant non pas leur rédemption mais un deuxième prix dans le palmarès de l’artiste (source : Artnet). Son Chemin de croix très librement interprété, retranscrit en quatre dessins à la sanguine (52,5 37 cm chaque), était emprunté pour 8 372 €.

mercredi 13 avril 2022 - 14:00 (CEST) - Live
Salle 10 - Hôtel Drouot - 75009
Oger - Blanchet , Mathias - Bournazel
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne