Gazette Drouot logo print

L'Observatoire : Aboudia, la star ivoirienne

Publié le , par Agathe Albi-Gervy

D’après Artprice, le peintre abidjanais est devenu l’une des coqueluches des collectionneurs du monde entier.

En 2014, Bonhams vend I Remember When All This Was Trees pour 16 000 $ ; quatre ans... L'Observatoire : Aboudia, la star ivoirienne
En 2014, Bonhams vend I Remember When All This Was Trees pour 16 000 ; quatre ans plus tard, la même maison monte le curseur à 42 000 $.

Chef de file de la génération d’artistes ivoiriens qui transcrivent en art les défis de leur société dans l’après-guerre, Aboudia, de son vrai nom Abdoulaye Diarrassouba (né en 1983), incarne également les succès rencontrés récemment aux enchères par la jeune scène africaine. Les prix de ses œuvres ont été multipliés par dix en à peine dix ans et la moitié de ses toiles sont valorisées à plus de 50 000 $ aux enchères. En mai 2014, Bonhams Londres vend sa toile I Remember When All This Was Trees pour 16 000 ; quatre ans plus tard, la même maison monte le curseur à 42 000 $. En mars 2021, Christie’s grimpe à 223 000 $, et en juillet 2022, obtient 607 000 $ pour une toile sans titre de 2018. Ses acheteurs se situent principalement au Royaume-Uni, aux États-Unis et à Hong Kong.

Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne