L’Observatoire : un premier bilan de l'année 2019

Le 16 janvier 2020, par Agathe Albi-Gervy

Artprice pose a extrait quatre chiffres indispensables pour saisir l’évolution du marché de l’art en 2019.

 

À l’heure des bilans de l’année écoulée, Artprice pose son regard sur ses deux semestres afin d’en extraire quatre chiffres indispensables pour saisir l’évolution du marché de l’art. Ainsi les Meules de Claude Monet, peintes en 1890 et adjugées 110,7 M$ le 14 mai dernier chez Sotheby’s New York – le nouveau record de l’artiste –, constituent-elles le seul résultat de 2019 situé au-delà des 100 M$, contre deux en 2018. En ce qui concerne Pierre Soulages, désormais centenaire, il bénéficie d’un marché plus dynamique que jamais, avec 123 œuvres vendues aux enchères l’an dernier. L’indice Artprice100©, révélant la valeur des artistes «blue chips», enregistre quant à lui une progression de 3,3 % sur les douze derniers mois, tandis qu’on assiste à une contraction du marché américain sur le premier semestre, en recul de 20 %.

Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne