Gazette Drouot logo print

L’instinct sauvage de Félix Fénéon au musée du quai Branly - Jacques Chirac

Publié le , par Zaha Redman
Les 11 et 13 juin 1947, l’Hôtel Drouot mettait aux enchères l’une des premières grandes collections d’arts premiers, celle de Félix Fénéon, forte de 457 pièces. Initiée entre la fin du XIXe et le début du XXe siècle, elle était historique par sa primauté et son envergure. Sa reconstitution par le musée du quai Branly est...
Figure reliquaire fang mabea, XIXe siècle, bois, 67,5 cm, Cameroun, collection particulière.... L’instinct sauvage de Félix Fénéon au musée du quai Branly - Jacques Chirac
Figure reliquaire fang mabea, XIXe siècle, bois, 67,5 cm, Cameroun, collection particulière.
© Art digital studio/Damien Perronnet
Les 11 et 13  juin 1947, l’Hôtel Drouot mettait aux enchères l’une des premières grandes collections d’arts premiers, celle de Félix Fénéon, forte de 457  pièces. Initiée entre la fin du XIX e et le début du XX e   siècle, elle était historique par sa primauté et son envergure. Sa reconstitution par le musée du quai Branly est d’autant plus pertinente que Félix Fénéon (1861-1944) fut aussi l’auteur d’une enquête sur les «arts lointains», publiée dès 1920 sous le titre  : «Seront-ils admis au Louvre»  ? Visionnaire et pionnier,…
Cet article est réservé aux abonnés
Il vous reste 85% à lire.
Pour découvrir la suite, Abonnez-vous
Gazette Drouot logo
Déja abonné ?
Identifiez-vous