Hidde Van Seggelen

Le 09 juillet 2020, par Agathe Albi-Gervy

Spécialisé en art contemporain, ce galeriste hollandais prend la tête de la Tefaf en qualité de président exécutif.

PHOTO TEFAF

Le galeriste hollandais prend la tête de la Tefaf en qualité de président exécutif. Spécialisé en art contemporain, il succède à Nanne Dekking, le président fondateur d’Artory, qui a occupé ce poste pendant un mandat de trois ans. Sa nomination est emblématique de l’importance grandissante que prend l’art contemporain dans cette foire de tradition plutôt classique. Hidde van Seggelen a déjà une certaine connaissance des arcanes de la prestigieuse manifestation, siégeant à son board depuis 2013, trois ans après sa première participation. Né en 1972 à Utrecht, c’est en 2008 qu’il fonde sa galerie dans le quartier St James, à Londres. S’il débute sa carrière dans les arts traditionnels asiatiques, il expose au fil des années des artistes émergents britanniques tels Tom Benson, Damian Taylor, Phil Root et Natasha Rosling, tout en collaborant avec Klaas Kloosterboer, Pere Llobera ou Suchan Kinoshita. En 2018, il quitte Londres pour Hambourg. Sa nomination accompagne celle de cinq nouveaux membres – dont quatre femmes – du conseil d’administration : Alessandra di Castro, Laura Kugel, Filip Moerman, Catherine Walsh et Vanessa Wildenstein.

Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne