Gazette Drouot logo print

Frank Elbaz

Publié le , par La Gazette Drouot

Ce qui a déclenché votre vocation ? Une rencontre, un peu par hasard, avec un marchand d’art qui a bouleversé ma vie à tout jamais. Mais si tout était à refaire, vous seriez… Surfeur. Votre dernier coup de cœur ?L’artiste américaine Ja’Tovia Gary, que j’ai découverte à la Whitney Biennial de New York. L’artiste ou l’objet...

Frank Elbaz
 
DR

Ce qui a déclenché votre vocation ?
Une rencontre, un peu par hasard, avec un marchand d’art qui a bouleversé ma vie à tout jamais.

Mais si tout était à refaire, vous seriez…
Surfeur.

Votre dernier coup de cœur ?
L’artiste américaine Ja’Tovia Gary, que j’ai découverte à la Whitney Biennial de New York.


L’artiste ou l’objet d’art que vous aimeriez présenter ?
Cameron Rowland. Je m’intéresse notamment à son travail sur l’économie du système pénitentiaire américain, comparable à un nouvel esclavage. La population carcérale est principalement noire, et le taux de rémunération des détenus frôle celui des esclaves.


La phrase professionnelle que vous répétez souvent ?
On vit avec ce que l’on vend, on s’enrichit avec ce que l’on garde.


Vos projets ou prochains temps forts ?
L’exposition de Wallace Berman, sous le commissariat de Sophie Dannenmüller, où est explorée la relation de l’artiste à la musique. En parallèle, nous travaillons sur plusieurs expositions institutionnelles avec Sheila Hicks aux États-Unis.

Galerie Frank Elbaz,
66, rue de Turenne, Paris IIIe, tél. : 01 48 87 50 04.
www.galeriefrankelbaz.com
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne