Gazette Drouot logo print

Foujita ou le nu modernisé

Publié le , par Caroline Legrand
Vente le 21 octobre 2023 - 14:00 (CEST) - Hôtel Sofitel, 4 place Saint-Pierre-le-Jeune - 67000 Strasbourg

Rare dans la peinture de son Japon natal, le nu féminin était l’un des sujets favoris de Léonard Tsuguharu Foujita, qui le développa durant toute sa carrière comme en témoigne celui-ci, à la fois naturel et sensuel.

Tsuguharu Foujita (1886-1968), Femme nue allongée, 1953, dessin sur papier d’Ingres... Foujita ou le nu modernisé
Tsuguharu Foujita (1886-1968), Femme nue allongée, 1953, dessin sur papier d’Ingres encadré sous verre, signé et daté « 6-6-53 », 43,5 63,5 cm.
Estimation : 25 000/30 000 
© FONDATION FOUJITA / ADAGP, PARIS, 2023
Le trait du crayon est visible, les repentirs peu nombreux. C’est avec une grande sobriété que Léonard Foujita, rompu à l’art de la calligraphie et travailleur acharné, a dessiné ce nu féminin. Très peu ou pas de fioriture à noter  : simplicité et naturel émanent de cette femme surprise…
Cet article est réservé aux abonnés
Il vous reste 85% à lire.
Pour découvrir la suite, Abonnez-vous
Gazette Drouot logo
Déja abonné ?
Identifiez-vous
samedi 21 octobre 2023 - 14:00 (CEST) - Live
Hôtel Sofitel, 4 place Saint-Pierre-le-Jeune - 67000 Strasbourg
Hôtel des Ventes des Notaires
Lire les articles liés à la vente