Formes vivantes à Limoges

On 14 January 2020, by Sophie Reyssat
Saucière « Duplessis », manufacture de Vincennes, 1756, porcelaine tendre, musée du Louvre, Paris.
© RMN-Grand Palais (musée du Louvre)/Jean-Gilles Berizzi

Alors que la science s’évertue à décrypter la vie, les artistes s’en font les interprètes en transformant l’argile inerte en formes la célébrant, que cette exposition propose de découvrir. Bien que chronologique, la scénographie est d’emblée jalonnée d’œuvres contemporaines, à l’image des métamorphoses organiques de Johan Creten, hommage aux créations de Bernard Palissy au XVIe siècle. De la Renaissance à nos jours, les propriétés physiques des pâtes, la chimie des émaux et la subtilité de la cuisson ont en effet permis de jouer avec le modelage et les effets céramiques pour traduire la diversité de notre environnement. Du naturalisme à l’abstraction du biomorphisme, l’exposition fait la synthèse des inspirations artistiques successives en s’appuyant sur des pièces emblématiques. Les amateurs d’histoire de l’art ne seront donc pas surpris de retrouver ici de grands noms de la spécialité, comme Johann Joachim Kaendler et son vautour grandeur nature, façonné pour la ménagerie de porcelaine d’Auguste II le Fort, ou Hector Guimard et son vase en grès dressant son tronc sculpté de lianes. Les œuvres illustrent l’évolution de notre regard sur la nature au gré des progrès de la science, fil directeur du parcours. Codification de l’histoire naturelle, théorie de Darwin, études anatomiques, découverte des organismes microscopiques : chacune de ces étapes a inspiré les céramistes, dont le matériau se met aujourd’hui au service du vivant. Ce retournement a pour emblèmes les biocéramiques et les matières microporeuses imitant les récifs coralliens, générées par de nouvelles technologies également employées par les artistes. Cette transversalité, présentée en conclusion, ouvre de nouvelles perspectives en gommant la frontière entre artificiel et naturel. La céramique n’a pas dit son dernier mot.

Musée national Adrien-Dubouché, Cité de la céramique - Sèvres & Limoges,
bis, place Winston-Churchill, Limoges (87), tél. : 05 55 33 08 50.
Jusqu’au 10 février 2020.
www.musee-adriendubouche.fr
Welcome La Drouot Gazette offers you 4 Articles.
You still have 3 article(s) left to read.
I subscribe