facebook
Gazette Drouot logo print

Flammes Louis-quatorziennes

Le 20 décembre 2018, par Anne Doridou-Heim

En matière d’œuvre humaine, tout ou presque a une explication ! C’est le cas de cette suite de quatre appliques en bronze doré et ciselé à deux bras de lumière, créées sous Louis XIV, dont les fûts peuvent paraître un peu courts. C’est André Charles Boulle (1642-1732) lui-même qui en donne la raison : il s’agit de «bras…

Flammes Louis-quatorziennes
Époque Louis XIV (1643-1715). Suite de quatre appliques en bronze doré ciselé, à deux bras de lumière mouvementés feuillagés asymétriques, fûts ornés de grenades, feuillages, coquilles et palmettes, h. 41 cm, l. 32 cm.
Adjugé : 75 000 €

En matière d’œuvre humaine, tout ou presque a une explication ! C’est le cas de cette suite de quatre appliques en bronze doré et ciselé à deux bras de lumière, créées sous Louis XIV, dont les fûts peuvent paraître un peu courts. C’est André Charles Boulle (1642-1732) lui-même qui en donne la raison : il s’agit de «bras pour une cheminée qui se trouve dans un appartement dont les planchers sont bas». Une information précieuse qui a conduit ces sources lumineuses à allumer leurs flammes pour 75 000 €. Le décor de grenades, feuillages, coquilles et palmettes y joue également son rôle. Il semblerait qu’on le doive à l’un des grands ornemanistes de l’époque, Gilles-Marie Oppenord (1672-1742) vraisemblablement, à moins qu’il ne soit l’œuvre de Boulle lui-même ou de Domenico Cucci (1635-1704) ouvrier privilégié du Roi-Soleil au début de son règne. Beaucoup d’atouts décidément, auxquels il convient d’ajouter la présentation par quatre pièces, les paires étant beaucoup plus fréquentes. Une autre pièce brillait ensuite dans le domaine des grands objets d’ameublement. Il s’agissait d’un modèle de pendule «à l’éléphant» en bronze patiné, doré et laqué rouge, attribué à un grand nom également mais celui-ci d’époque Louis XV, Jean-Joseph Saint-Germain (1719-1791). Le pachyderme exotique, très en vogue dans cette société du XVIIIe siècle qui l’imaginait sans bien le connaître, levait sa trompe en signe d’acquiescement à une enchère de 37 500 €.

Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne