Eli Broad, Los Angeles perd l’un de ses plus importants mécènes et collectionneurs

Le 06 mai 2021, par Vanessa Schmitz-Grucker

Né le 6 juin 1933 dans le Bronx, au sein d’une famille d’émigrés juifs lituaniens, Eli Broad, cofondateur du Museum of Contemporary Art (MOCA), est décédé vendredi 30 avril.

© anacleto rapping/los angeles times via getty images

Incarnation du rêve américain, il avait étudié l’économie à l’université du Michigan avant de devenir l’un des plus grands promoteurs immobiliers du pays. En cofondant Kaufman & Broad, il devient millionnaire dès 1963. Une fortune qui lui permettra de s’imposer rapidement comme l’un des plus grands collectionneurs d’art contemporain au monde. Il s’y consacre, d’ailleurs, à temps plein à partir de 1999, aux côtés de ses activités de philanthrope. Celui qui fut l’un des principaux donateurs du Los Angeles County Museum of Art (LACMA) a également fondé, en 2015, un musée privé à son nom, le Broad, juste en face du MOCA : 2 000 œuvres et 200 artistes y sont exposés. La présence de Jeff Koons, Andy Warhol, Jean-Michel Basquiat ou encore Robert Rauschenberg ont fait de l’endroit une véritable institution, propulsant Los Angeles sur le devant de la scène de l’art contemporain. La collection d’Eli Broad fut estimée, en 2003, à 500 M$. La Broad Art Foundation, créée en 1984, permet le prêt de ces œuvres afin de les faire découvrir au plus grand nombre.

Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne