Eduardo Costantini : l’homme qui valait 15,8 M$

Le 02 septembre 2021, par Vanessa Schmitz-Grucker

Régulièrement cité dans le top 200 des collectionneurs d’Artnews, le promoteur immobilier argentin Eduardo Costantini est entièrement dévoué à la promotion de l’art et de la culture en Amérique latine.

© Forbes

C’est lui qui se cache derrière les records de deux artistes latino-américains chez Sotheby’s en juin dernier : pour un total de 15,8 M$, il avait alors fait l’acquisition d’’Omi Obini de Wifredo Lam (9,6 M$) et d’Armonía de Remedios Varo (6,1M $). Costantini prévoit d’exposer ces deux œuvres dans son musée privé, le Museo de arte latinoamericano de Buenos Aires (Malba), qu’il a inauguré en 2001. En 2019, il avait déjà suivi l’engouement pour Remedios Varo en achetant Simpatía pour 3 M$. Il a fait don à son musée de plus de 220 œuvres d’art latino-américain, notamment de Diego Rivera et Frida Kahlo. La pièce la plus remarquable de sa collection reste d’ailleurs Baile en Tehuantepec de Rivera, estimée 24 M$. Costantini est également un grand collectionneur de l’œuvre de León Ferrari, à qui Buenos Aires doit certains de ses bâtiments les plus emblématiques, notamment la plaza Catalinas. En 2015, cet architecte a achevé l’Oceana Key Biscayne, à Miami, dont l’espace extérieur comprend deux sculptures de Jeff Koons, propriété des résidents.

Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne