Gazette Drouot logo print

Dupré, d'Athènes à Constantinople

Publié le , par Anne Doridou-Heim
Vente le 14 avril 2022 - 14:00 (CEST) - 3, rue Favart - 75002 Paris

Une édition originale de l’un des plus beaux livres sur la Grèce et la Turquie emportait l’adhésion d’un public de bibliophiles avertis.

Louis Dupré (1789-1837), Voyage à Athènes et à Constantinople ou Collection de portraits,... Dupré, d'Athènes à Constantinople
Louis Dupré (1789-1837), Voyage à Athènes et à Constantinople ou Collection de portraits, de vues et de costumes grecs et ottomans, Paris, 1825-1838, in-folio, illustré de 12 lithographies en noir dans le texte et de 40 planches coloriées à la main.
Adjugé : 65 000 €

Cette édition originale du Voyage à Athènes et à Constantinople, ou Collection de portraits, de vues et de costumes grecs et ottomans, publiée à Paris entre 1825 et 1838, et surtout enrichie de 40 planches coloriées à la main, sortait du lot, étant acquise pour 65 000 €. Ce n’est guère surprenant. Le bibliophile émérite Henry Myron Blackmer (1923-1988) le considérait comme «certainement le plus bel ouvrage jamais réalisé sur la Grèce et la Turquie». En 1819-1820, le peintre et lithographe Louis Dupré, un élève de David, entreprend un voyage dans le Levant. La Grèce est alors un pèlerinage indispensable pour «tout homme qui aime ou qui cultive les arts», comme il l’écrit dans la préface. Fasciné par les paysages et peut-être plus encore par les us et coutumes locaux, il travaille à les fixer sur de beaux dessins, qui auront d’ailleurs la faveur d’être exposés au Musée royal de Versailles, en 1824. Devant leur succès, il propose de les reproduire par la lithographie et de les éditer, accompagnés d’un court commentaire pour, selon lui, «donner des explications [qu’il croit] indispensables, et pour faire […] l’histoire de mes dessins». L’ensemble paraît en dix livraisons, chacune composée de pages de textes et de quatre planches. D’autres ouvrages poursuivaient le périple. Ainsi, plus loin vers l’Orient, on gagnait la Perse ancienne avec un Album de dessins des décorations et ordres du royaume de Perse (ordres du Lion et du Soleil). Il s’agit d’une pièce unique, un recueil dessiné et gravé par le joaillier du shah Ismail II, après 1836 et certainement dans la première moitié du XIXe siècle. L’auteur explique l’avoir réalisé afin de faire connaître à chacun les conditions à remplir pour être honoré des ordres impériaux du Lion et du Soleil, créés en 1808. Ce document recevait 47 360 € pour prix de sa distinction ! Changement de direction et cap vers l’Ouest, vers le Canada exactement, avec une édition parisienne de 1632 des Voyages de la Nouvelle France occidentale, dicte Canada … de Samuel de Champlain (1567-1635), célèbre cartographe et géographe français, fondateur de la ville de Québec en 1608 et qui traversa l’Atlantique à plus de vingt reprises. On peut donc donner foi à ses écrits sur cette «Nouvelle France», qui lui ont valu une reconnaissance de 52 500 €.

Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne