Gazette Drouot logo print

Des livres et des lettres dans la vente de deux bibliothèques lyonnaises spécialisées dans la Renaissance

Publié le , par Christophe Dorny
Vente le 29 mai 2024 - 14:30 (CEST) - 70, rue Vendôme - 69006 Lyon

Deux vacations seront nécessaires pour disperser plus de 400 livres, imprimés entre 1472 et 1621, réunis par deux collectionneurs lyonnais. Ces éditions courantes nous racontent au fil des pages la diversité et la qualité de l’offre éditoriale sous la Renaissance.

Heures à l’usaige de Rome tout au long sans rien requerir, 1407, 1 volume grand in-8e... Des livres et des lettres dans la vente de deux bibliothèques lyonnaises spécialisées dans la Renaissance
Heures à l’usaige de Rome tout au long sans rien requerir, 1407, 1 volume grand in-8e (210 x 126 cm), de 116 feuillets, imprimé sur peau de vélin, caractères gothiques, reliure début XVIIe, maroquin lavallière, large décor doré aux petits fers sur les plats dans une succession d’encadrement de frises, décor de feuillage au centre avec les initiales dorées F.A.T dans un médaillon, dos lisse orné de même.
Estimation : 15 000/20 000 €
Ces ouvrages, de France principalement, de Lyon en particulier (voir page 32) et de quelques villes européennes, témoignent d’échanges culturels permanents. Ils proviennent de deux bibliothèques lyonnaises, l’une constituée au début du XX e siècle par un amateur érudit, l’autre, plus tard, par un bibliophile. Elles réunissent des textes emblématiques de la Renaissance et des ouvrages plus confidentiels, des traductions et quelques éditions étrangères. Du gothique aux caractères romains, elles donnent à voir un fabuleux panorama de mises en page dues aux imprimeurs-libraires, véritables artistes du livre. Les lots, numérotés 2 à 220 le 29 mai, puis 221 à 434 le 30 mai, suivent l’ordre chronologique ascendant des dates d’édition : de 1472 à 1547 pour la première vacation, et de 1547 à 1621 pour la seconde. Une manière astucieuse de suivre à grands traits l’évolution de l’offre éditoriale sur un siècle et demi. Nous renvoyons aux numéros de lots lorsque nous citons des ouvrages et leur estimation.   Jérôme Mercurialis (1530-1606), De arte gymnastica libri sex. Secunda editione aucti et multis figuris ornati, Venise, apud Juntas , 1573, in-4° de [12]-312 (mal chiffr. 308)-[28] pages, vélin souple, reliure moderne. Estimation : 800/1 000 € Théologiens et prédicateurs en bonne place L’importance du livre religieux sous la Renaissance se reflète naturellement dans les collections. Outre les Bibles, le livre de dévotion, genre très populaire, est magnifiquement représenté avec Les Heures à l’usaige…
Cet article est réservé aux abonnés
Il vous reste 85% à lire.
Pour découvrir la suite, Abonnez-vous
Gazette Drouot logo
Déja abonné ?
Identifiez-vous
mercredi 29 mai 2024 - 14:30 (CEST) - Live
70, rue Vendôme - 69006 Lyon
De Baecque et Associés