Des lions et des hommes

Le 14 mai 2019, par Sophie Reyssat
Gargouille en forme de tête de lion, pyramide de Niouserré, Abousir (Égypte), Ancien Empire, 5e dynastie, XXVe siècle av. J.-C., basalte.
© Staatliche Museen zu Berlin - Ägyptisches Museum und Papyrussammlung, Foto Sandra Steiß

La grotte Chauvet, dont les peintures sont parmi les plus anciennes œuvres d’art de l’humanité, a pour autre particularité unique de rassembler près de quatre-vingts représentations naturalistes de lions des cavernes, signe que la fascination pour l’animal s’est mise en place il y a au moins 40 000 ans. Ce constat a été le point de départ de la première exposition temporaire de la Grotte Chauvet 2, qui relate l’interaction entre les grands félins et les hommes et rassemble plus de cent soixante-dix œuvres prêtées par de grandes institutions internationales. Une histoire de sacralisation et d’identification, dont l’un des plus anciens témoignages sculptés, l’homme à tête léonine du Jura souabe  contemporain de Chauvet , trouve notamment son écho dans les créatures hybrides de l’Égypte. L’un des grands intérêts de cette exposition est en effet de mettre en lumière l’universalité et la permanence des représentations de l’animal à travers sept civilisations de trois continents. L’iconographie symbolique de la femme, trônant près de félins, se retrouve de l’Anatolie du Néolithique au Congo du XIXe siècle. Tantôt associé à la femme, en vertu du rôle protecteur et nourricier des lionnes, tantôt lié au pouvoir divin, politique ou héroïque, en lien avec sa puissance destructrice, l’animal affiche son ambivalence. En regard des œuvres d’art, des fauves accompagnent ce parcours transdisciplinaire, du lionceau des cavernes trouvé dans le permafrost de Sibérie  exceptionnellement montré dans une vitrine à  24 °C et présenté au côté de la reconstitution d’un animal adulte  aux spécimens du Muséum national d’histoire naturelle, en terminant par l’évocation des risques actuels d’extinction des félins, en collaboration avec la fondation Panthera.

Grotte Chauvet 2 - Ardèche, 
plateau du Razal, Vallon-Pont-d’Arc, tél. 
: 04 75 94 39 40.
Jusqu’au 22 septembre 2019.
www.grottechauvet2ardeche.com
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne