facebook
Gazette Drouot logo print

Chevalière années 1940

Le 22 février 2018, par Philippe Dufour

La forme de chevalière, au large chaton plat, découle de son utilisation comme sceau, où l’on gravait les armoiries du propriétaire, souvent en intaille. Depuis, son volume massif a été repris par les joailliers, pour présenter des gemmes. À Amiens, le samedi 17 février, Arcadia - Frédéric Delobeau OVV (Mme Salanne) avançait…

Chevalière années 1940
 

La forme de chevalière, au large chaton plat, découle de son utilisation comme sceau, où l’on gravait les armoiries du propriétaire, souvent en intaille. Depuis, son volume massif a été repris par les joailliers, pour présenter des gemmes. À Amiens, le samedi 17 février, Arcadia - Frédéric Delobeau OVV (Mme Salanne) avançait une bague chevalière en platine sertie d’un diamant taille brillant de 5,10 ct, épaulé de saphirs calibrés polis. Réalisée vers 1940 pour la monture qui portait un poinçon tête de chien, cette pièce de 13,90 g enregistrait 20 880 €.

Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne