Chaumont-Photo-sur-Loire

Le 10 décembre 2019, par Sophie Bernard
Entrez votre texte
Juliette Agnel, Un voyage dans le temps, série «Les Nocturnes - Soudan».
© Juliette Agnel

Pour la troisième année consécutive, Chaumont-Photo-sur-Loire réunit six photographes autour de la notion de paysage, thème récurrent des manifestations programmées sur le Domaine. Particularité de celle organisée l’hiver : les travaux montrés sont inédits, puisqu’il s’agit de cartes blanches. «Notre objectif est d’interroger notre relation à la nature, qu’il s’agisse de celle de notre région comme l’ont fait Manolo Chrétien, Henry Roy ou Jeffrey Blondes, tous les trois fascinés par la Loire, ou de paysages lointains», explique Chantal Colleu-Dumond, directrice du Domaine et commissaire de l’exposition. Ainsi le Coréen Bae Bien-U (né en 1950) nous propose-t-il des images, réunies en diptyques ou triptyques, sur les îles volcaniques de son pays, tandis que l’artiste française Juliette Agnel (née en 1973) s’est intéressée aux vestiges architecturaux du Soudan. On retient particulièrement sa série «Nocturnes», prolongement d’un travail personnel effectué dans les Pyrénées, pour lequel elle associe deux prises de vue : celle de paysages rendus étranges car restitués dans des teintes sourdes, et celle de ciels étoilés où pointe parfois la Lune, dont le croissant horizontal surprend ceux qui ne sont jamais allés dans cette région du monde. En définitive, une suite d’images mystérieuses et captivantes, invitant à un voyage que l’on imagine sur une autre planète. Enfin, le Mexicain Juan San Juan Rebollar (né en 1953) décrit à sa manière l’écoulement du temps, avec une série de natures mortes végétales dont il montre la splendeur et le déclin. Là aussi, la poésie est au rendez-vous.

Domaine régional de Chaumont-sur-Loire,
centre d’arts et de nature, Chaumont-sur-Loire (41), tél. : 02 54 20 99 22.
Jusqu’au 28 février 2020.
www.domaine-chaumont.fr
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne