Chapelle expiatoire : l’anti-Marie-Antoinette, Marie-Joséphine Louise de Savoie

Le 26 septembre 2019, par Marie-Laure Castelnau
D’après Élisabeth Vigée Le Brun, Marie-Joséphine Louise de Savoie, fin XVIIIe-début XIXe siècle, collection particulière.
DR

En réplique à l’exposition de la Conciergerie sur Marie-Antoinette, qui ouvrira ses portes mi-octobre, la Chapelle expiatoire propose de faire sortir de l’ombre un personnage oublié : Marie-Joséphine Louise de Savoie (1753-1810). Belle-sœur de la reine, épouse du comte de Provence, cette personnalité atypique a encombré non seulement ses contemporains, mais aussi l’histoire officielle de la monarchie, puisque ayant choisi de basculer dans le camp de la Révolution. Elle eut en outre des passions «tapageuses», notamment avec sa lectrice, Marguerite de Gourbillon. Bien que drôle et intelligente, cette «reine velue», selon les termes de son biographe Charles Dupêchez, au physique ingrat, à l’hygiène douteuse, au franc-parler déroutant, avait en outre un penchant pour la boisson. C’est dire si elle peut être considérée comme «l’anti-Marie-Antoinette», même si elle fut elle aussi quelque temps reine de France, lors du règne de Louis XVIII. Dans cette ambiance un peu glaçante des couloirs de la Chapelle, Évelyne Lever, commissaire de l’exposition, raconte cette rivalité entre les deux belles-sœurs, entre haine et jalousie, intrigues et scandales. Dans la galerie nord, neuf panneaux à thème replongent le visiteur dans le contexte historique. Puis, dans la sacristie, plusieurs œuvres sont rassemblées, comme ce portrait attribué à Marie-Éléonore Godefroid, la représentant en souveraine, ou celui d’après Élisabeth Vigée Le Brun, la montrant revêtue d’une robe de gaulle, comme Marie-Antoinette. Gravures, lettres, dessins, médaillons, cartes, illustrent la vie et les nombreux voyages de cette reine en exil, oubliée, atypique et finalement dérangeante.

Chapelle expiatoire,
29, rue Pasquier, Paris 
XVIIIe, tél. : 01 42 65 35 80.
Jusqu’au 26 octobre 2019.
www.monuments-nationaux.fr
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne