Gazette Drouot logo print

Cartographies, 19e édition des Photaumnales à Beauvais

Publié le , par Sophie Bernard

Privé du Quadrilatère de Beauvais pour cause de travaux, le festival Photaumnales a été contraint de se réinventer. Pour cette 19e édition réunissant une cinquantaine de photographes dans la ville, ses environs et une dizaine de communes des Hauts-de-France, une partie de la programmation est proposée en extérieur. Plus...

Rubén Martín de Lucas (né en 1977), série «Minimal Republics», détail. © Rubén Martín... Cartographies, 19e édition des Photaumnales à Beauvais
Rubén Martín de Lucas (né en 1977), série «Minimal Republics», détail.
© Rubén Martín de Lucas

Privé du Quadrilatère de Beauvais pour cause de travaux, le festival Photaumnales a été contraint de se réinventer. Pour cette 19e édition réunissant une cinquantaine de photographes dans la ville, ses environs et une dizaine de communes des Hauts-de-France, une partie de la programmation est proposée en extérieur. Plus que jamais d’actualité, les «Cartographies» en sont le thème, examinant la question du territoire géographique mais abordant aussi celui du corps, de l’espace ou encore de l’imaginaire. Ainsi, dans la série «Minimal Republics», l’Espagnol Rubén Martín de Lucas délimite une surface de 100 mètres carrés dans des lieux singuliers qu’il habite pour vingt-quatre heures, s’y faisant photographier par un drone pour un effet des plus saisissants. Parmi les travaux des Ukrainiens à l’honneur, «Kiev région fortifiée», d’Anna Pylypyuk et Volodymyr Shypotilnikov en 2020, semble aujourd’hui prémonitoire : elle y répertorie les vestiges de bunkers de la Seconde Guerre mondiale. La cartographie, c’est enfin l’enjeu des commandes du Centre méditerranéen de la photographie de Bastia, qui, depuis trente-deux ans, accueille en résidence des photographes dont les œuvres produites sur place enrichissent sa collection. Point d’orgue du festival, l’exposition à l’espace Séraphine Louis de Clermont, présentant six commandes effectuées entre 1998 et 2019, réserve de belles surprises. Témoin, les images de Valérie Belin en noir et blanc sur l’esthétique baroque dans les églises corses. Fidèle à lui-même, le rendez-vous fait la part belle à une grande variété d’écritures artistiques, mais pâtit de l’absence de son principal lieu d’exposition.

Beauvais, son agglomération et Hauts-de-France,
Diaphane, pôle photographique, tél. 
: 09 83 56 34 41.
Jusqu’au 31 décembre 2022.
www.photaumnales.fr
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 2 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne