Au pas des éléphants

Le 18 octobre 2018, par Anne Doridou-Heim
 

Le pachyderme est vraiment l’un des chouchous des créateurs de l’époque art déco. Émile Gallé est mort depuis près de vingt années déjà, mais ses ateliers lui ont survécu et continuent à innover. En imaginant, pour l’Exposition de 1925, ce vase rouleau à panse renflée réalisé dans la technique du verre «soufflé-moulé», à décor d’une frise d’éléphants marchant sur fond de décor de palmier (h. 38 cm), ils signent un succès  un standard, serait-on tenté d’écrire , qui sera développé en différents exemplaires et pour lequel le goût, près d’un siècle plus tard, est toujours vivace. À chaque apparition, les enchères leur emboîtent le pas. 52 000 € pour ce modèle en brun et vert sur fond jaune, mercredi 10 octobre chez Leclere - Maison de ventes à Drouot.

Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne