facebook
Gazette Drouot logo print

Artistes européens du XXe siècle

Le 01 février 2018, par Philippe Dufour

D’une collection lyonnaise d’art moderne et contemporain provenaient quelques œuvres phares, proposées aux connaisseurs le 27 janvier. Sans surprise, Bernard Buffet et l’un des personnages les plus chers à son cœur, un Clown à la fraise, prenaient la tête des meilleurs résultats. Confirmant la courbe ascendante de sa cote,…

Artistes européens  du XXe siècle
Bernard Buffet (1928-1999), Clown à la fraise, 1998, huile sur toile, 65 x 50 cm.
Adjugé : 226 600 €

D’une collection lyonnaise d’art moderne et contemporain provenaient quelques œuvres phares, proposées aux connaisseurs le 27 janvier. Sans surprise, Bernard Buffet et l’un des personnages les plus chers à son cœur, un Clown à la fraise, prenaient la tête des meilleurs résultats. Confirmant la courbe ascendante de sa cote, toujours à la hausse, la toile de 1998 s’enlevait contre 226 600 €, une somme située plutôt dans le haut de la fourchette de ses prix, en Europe, pour ce type de sujet et de composition (source Arnet).
 

En juin 2016, Léopold Survage (1879-1968) se réfugie à Villefranche-sur-Mer, et décide de peindre une cité en deux dimensions, «debout avec ses maison
En juin 2016, Léopold Survage (1879-1968) se réfugie à Villefranche-sur-Mer, et décide de peindre une cité en deux dimensions, «debout avec ses maisons, arbres et rues», comme il la décrira plus tard. La Ville en bord de mer (huile sur toile, signée et datée en bas à droite, 100 x 81 cm), exécutée la même année, est l’une de ses visions. Muni de son certificat d’authenticité, daté de 1968, de Jacques Verrière, le tableau était adjugé 112 680 €.

C’est Léopold Survage qui occupait la deuxième marche du podium avec une huile sur toile de 1916, La Ville en bord de mer ; un paysage composé, à sa manière singulière, de métaphores plastiques entre cubisme et surréalisme (voir Gazette n° 2, page 6). Comportant au dos une étiquette d’exposition de la galerie Lucie Weill à Paris, datée de novembre 1961, l’œuvre était adjugée 112 680 €. Retour aux années 1960, ensuite, avec un exemple célèbre de la figuration narrative et l’un de ses chantres, Alain Jacquet, auteur d’un Déjeuner sur l’herbe, une sérigraphie de 1964 vendue pour 70 112 €.
 

Parfait exemple de l’art révolutionnaire professé par Mimmo Rotella (1918-2006) dès 1955, date à laquelle il expose ses affiches déchirées à l’occasio
Parfait exemple de l’art révolutionnaire professé par Mimmo Rotella (1918-2006) dès 1955, date à laquelle il expose ses affiches déchirées à l’occasion d’une «Exposition d’art actuel» à Rome, Statistica-1961 (81 x 60 cm) s’élevait jusqu’à 66 356 €. L’œuvre se compose donc d’affiches publicitaires lacérées et collées sur toile, qui deviennent un véritable moyen d’expression artistique tout en symbolisant la vie moderne et sa sémantique.

Quant à Statistica 1961, de Mimmo Rotella, constituée comme il se doit d’affiches lacérées (voir Gazette n° 3, page 82), elle changeait de mains contre 66 356 €. 

Emmanuel Radnitsky, dit Man Ray (1890-1976), a révolutionné l’art de la photographie. Parmi ses multiples applications, la photolithographie réalisée

Emmanuel Radnitsky, dit Man Ray (1890-1976), a révolutionné l’art de la photographie. Parmi ses multiples applications, la photolithographie réalisée sur papier photosensible. On en avait un exemple avec À l’heure de l’observatoire les amoureux, de 1970. L’image surréaliste en couleur sur papier vélin (35,5 x 89 cm, sur une feuille de 67 x 103 cm), numérotée 117/150, nécessitait 21 300 €.

Man Ray était aussi de la partie avec une œuvre de 1970, une photolithographie baptisée Les Amoureux, adoptés pour 21 300 €.Découvrant le travail du Suisse d’origine allemande Dieter Roth (1930-1998) par ses livres en 1960, le Britannique Richard Hamilton (1922-2011) le con

Découvrant le travail du Suisse d’origine allemande Dieter Roth (1930-1998) par ses livres en 1960, le Britannique Richard Hamilton (1922-2011) le contacte l’année suivante. Les deux artistes vont collaborer sur des projets plasticiens jusqu’à la mort de Roth avec, souvent, des pièces en volume. Comme ce triptyque (l. 123 cm ouvert), nommé Interface 47-48, daté de 1977-1978 ; relevant d’une technique mixte avec peintures sur bois et photographies, il enregistrait 87 640 €.

Autre domaine exploré par cette vacation, la création artistique allemande des quarante dernières années, d’où ressortait à 87 640 €, Interface 47-48, un travail à quatre mains de Dieter Roth et Richard Hamilton, une technique mixte datant de 1977-1978, reproduite dans l’ouvrage de référence Collaborations, aux éditions Mayer. On notait aussi deux photos «dye» et peinture sur tirage argentique, signées Sigmar Polke, s’intitulant Sans titre, de 1982, requérant 46 324 et 40 000 €. Même le mystérieux Joseph Beuys, peu présent en salle des ventes, était là avec Sonnenscheibe, une sculpture multiple réalisée en 1973, comportant d’indispensables pièces de feutre, et qui était achetée 5 133 €. 

tableaux du XIXe, tableaux modernes, tableaux contemporains, livres
samedi 27 janvier 2018 - 15:00 (CET)
6, rue Marcel-Rivière - 69002 Lyon
Bérard - Péron
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne