Gazette Drouot logo print

À distance respectable

Publié le , par Claire Papon

On peine presque à le croire tant la tenue est élégante, mais la crinoline tire son nom du crin de cheval dont elle est issue pour partie… Apparue dans les années 1830 sous forme de jupons que l’on mettait sous sa jupe, elle gagne en volume sous le second Empire, des cerceaux de baleine ou d’osier venant aider ces dames...

  À distance respectable
 

On peine presque à le croire tant la tenue est élégante, mais la crinoline tire son nom du crin de cheval dont elle est issue pour partie… Apparue dans les années 1830 sous forme de jupons que l’on mettait sous sa jupe, elle gagne en volume sous le second Empire, des cerceaux de baleine ou d’osier venant aider ces dames à se mouvoir. Cette grande crinoline de bal des années 1865, griffée «Mme Vignon, 182 rue de Rivoli», est estimée 1 000/1 200 € (adjugée : 3 840 €). Elle est en gaze de Chambéry, composée d’un corsage à décolleté bateau orné de coques de soie bleu ciel et blanc, de fils de soie crème, et de passementerie dite «sourcils de hanneton». La jupe projetée est rehaussée d’une ceinture en satin bleu fermée par un gros nœud dans le dos. Pour l’essayage, rendez-vous mardi 9, salle 6, à Drouot, chez Tessier & Sarrou et Associés (M. Grassat).

mardi 09 novembre 2021 - 13:30 (CET) - Live
Salle 6 - Hôtel Drouot - 75009
Tessier & Sarrou et Associés
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Bienvenue, La Gazette Drouot vous offre 4 articles.
Il vous reste 1 article(s) à lire.
Je m'abonne