Une reine de la brousse et un pont de Pinchon

Le 11 avril 2019, par Philippe Dufour
Roger Godchaux (1878-1958), Lionne humant, sujet en bronze à patine brune signé sur la base, daté 1925, avec le cachet rond «Susse Frère Éditeurs Paris» et le cachet rectangle «Susse- Fres Paris Cire Perdue», 19,5 32 11,5 cm.
Adjugé : 22 940 

Grand admirateur d’Antoine-Louis Barye, Roger Godchaux avait rassemblé un ensemble d’œuvres du maître et de son atelier. Si ces sculptures l’ont accompagné une bonne partie de sa vie, l’inspirant définitivement, ses modèles demeurent les animaux du Jardin des Plantes. Il s’y rend très fréquemment pour en dessiner les pensionnaires derrière leurs barreaux, jusqu’à en connaître les moindres détails. Cette carrière de sculpteur animalier débute véritablement dans les années 1920, avec l’achat par l’État, en février 1928, d’un Éléphant en bronze, exposé au Salon des artistes animaliers  une manifestation dont il devient d’ailleurs le trésorier la même année. Godchaux excelle dans la représentation naturaliste du bestiaire sauvage, mais sa préférence va aux éléphants et aux fauves. Frémissants de vie, les habitants de la jungle et de la brousse sont saisis dans toutes leurs attitudes, à l’image de la Lionne humant, un sujet en bronze à patine brune, réapparu à Rouen. Signé sur la base et daté «1925», il porte naturellement le cachet rond de «Susse Frère Éditeurs Paris» et le cachet rectangle «Susse-Fres Paris Cire Perdue». On pouvait l’adopter pour 22 940 €. Du côté des cimaises, Normandie oblige, l’école de Rouen était à l’honneur, représentée notamment par un tableau de Robert Pinchon (voir Gazette n° 12, page 162). Il mettait en scène le célèbre Pont Corneille de la capitale normande, saisi en 1908. À la manière d’un Claude Monet, Pinchon a décliné l’image de ce pont à travers plusieurs toiles, et à différentes heures de la journée, l’animant de passants, voitures et embarcations. Un résultat très vivant, dans tous les cas, qui incitait un amateur à débourser 19 344 €.

dimanche 31 mars 2019 - 14:30 -
Hôtel des ventes du Vieux-Palais, 25, rue du Général-Giraud 76000 Rouen
Bisman
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne