Portrait de groupe avec Henri IV

Le 06 février 2020, par Philippe Dufour

Lors de la dispersion des collections qui avaient meublé l’hôtel particulier du baron Alain de Montgascon à La Flèche, brillait un portrait présentant au grand complet la famille du monarque.

École française du début du XVIIe siècle, entourage de Jacob Bunel. Henri IV et la reine Marie de Médicis devant leurs enfants avec le marquis Guillaume Fouquet de La Varenne, toile, 199 139 cm.
Adjugé : 171 600 

La toile, d’imposantes dimensions (199 139 cm), a été donnée à un artiste de l’école française du début du XVIIe siècle, de l’entourage de Jacob Bunel, l’un des peintres favoris du «bon roi» ; et ce, après une première attribution à un suiveur de Frans Pourbus (voir l'article L’homme de confiance d’Henri IV de la Gazette n° 3, page 67). Très documentée, cette œuvre de référence mettant en scène Henri IV et la reine Marie de Médicis devant leurs enfants avec le marquis Guillaume Fouquet de La Varenne, ne pouvait que décrocher un beau score : celui de 171 600 €, soit le double de l’estimation maximale déboursé par un collectionneur anglais. Il est vrai qu’elle nous permet de détailler la physionomie de quatre des six enfants du couple royal, qui seraient : le futur Louis XIII, Élisabeth, future reine d’Espagne, Christine et Monsieur d’Orléans. En bas à gauche, apparaît en buste le marquis Guillaume Fouquet de La Varenne, commanditaire de ce tableau, et ancêtre du baron de Montgascon. L’homme a commencé sa carrière auprès de celui qui n’est encore que Henri de Navarre en tant qu’«écuyer portemanteau» ; sous le règne de son protecteur, il sera nommé gouverneur de La Flèche. Dans un tout autre genre, au rayon du mobilier, on plébiscitait deux pièces, qui sont parties au même montant de 8 580 € : une console table à gibier et une grande lanterne. La première, d’époque XVIIIe, en chêne relaqué gris et sculptée de rinceaux, présentait un double piétement à huit montants en balustre reliés par une entretoise, ainsi qu’un dessus en mosaïque de marbre (86 174 85 cm). La seconde, du XIXe siècle, était destinée à un vestibule, et affichait une forme balustre à facettes, surmontée d’une couronne royale (h. 125 cm).

samedi 01 février 2020 - 14:15 - Catalogue
5, rue Pape Carpantier 72200 La Flèche
Cyril Duval Enchères
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne