Origines royales pour un meuble de bibliophiles

Le 09 janvier 2020, par Sophie Reyssat

Cette console emprunte ses éléments au décor conçu entre 1725 et 1730 pour la Bibliothèque royale.

Console de boiserie en bois peint et doré, le plateau à frise de feuillages et palmettes reposant sur deux montants en enroulement asymétriques à décor de feuilles d’acanthe, avec le chiffre royal aux «L» entrelacés, réalisée à partir d’éléments de boiserie de la Bibliothèque du roi de la rue de Richelieu, exécutée vers 1725-1730 d’après les dessins de François Roumier (vers 1690-1748), 112 168 63 cm.
Adjugé : 37 120 

L’intérêt de cette console, emportée à 37 120 €, est d’évoquer le souvenir de l’une des plus vénérables institutions de l’Ancien Régime, la Bibliothèque royale. Elle a en effet été réalisée à partir d’éléments de boiserie constitutifs des aménagements opérés dans le nouveau bâtiment édifié rue de Richelieu en 1725, pour compléter les espaces de la rue Vivienne, devenus insuffisants pour accueillir une collection considérablement enrichie sous Louis XIV. La Bibliothèque est alors la plus importante d’Europe, grâce aux acquisitions menées par Colbert à partir de 1666 et poursuivies par l’abbé Bignon, nommé bibliothécaire du Roi en 1719, qui organise en outre les ouvrages par départements. Le maître sculpteur François Roumier (vers 1690-1748) a fourni les modèles des consoles, exécutées par Jules Degoullons et André Legoupil. Réemployés pour ce meuble, les montants en volute correspondent ainsi aux supports en voussure des balcons du second étage des tablettes, évoqués par Germain Brice (1652-1727) en 1752 (in Description de la ville de Paris, et de tout ce qu’elle contient de plus remarquable). Ces éléments de décor, caractéristiques du style de Roumier avec leurs jeux d’enroulements très richement ornés, font partie des rares vestiges témoignant de l’aménagement intérieur des galeries et de leur salon central. Seuls deux autres sont connus : l’un conservé au musée des Arts décoratifs à Paris, l’autre au Victoria and Albert Museum de Londres.

mercredi 18 décembre 2019 - 14:30 - Live
9, rue Drouot 75009 Paris
Ader
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne