Panorama (après-vente)

Monsieur Jamin prend la main

Le 15 décembre 2017, par Xavier Narbaïts et Agathe Albi-Gervy

Son esthétique n’est pas sans rappeler la patte de Jean-Michel Basquiat. La touche énergique, électrique, les formes primitives, les couleurs tranchées, la superposition de traits vibrants… L’icône américaine est bel et bien érigée en maître. Cette toile, intitulée Retour à l’envoyeur et datée de 2017, est signée Monsieur Jamin – Benjamin Borvon de son vrai nom –, un artiste né à Brest en 1982 et dont la cote s’affirme sur le marché. Avec ses 16 875 €, elle a permis à son auteur d’atteindre un nouveau record mondial, le 3 décembre à Altwies (Luxembourg), sous le marteau de Lux-Auction.

La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne