Les années 1930 de Jean Pascaud

Le 20 décembre 2018, par Philippe Dufour
Jean Pascaud (1903-1996), enfilade à corps bombé, gainé de galuchat, marqueterie de différentes essences de bois, bandeau de laiton doré, estampillée «Jean Pascaud» et frappée du cachet de l’artiste, 88 x 196 x 58 cm.
Adjugé : 47 355 €

Avec 47 355 €, une élégante enfilade aux teintes claires emballait les enchères de cette vente on line (voir Gazette n° 44, page 120). Entièrement gainée de galuchat  mis à part son socle et son plateau plaqué de bois exotiques et ses garnitures de bronze doré et ciselé , la belle portait l’estampille et le cachet de Jean Pascaud. Ce décorateur, en vogue dans le Paris des décennies 1930 et 1940, avait réalisé tout un ensemble pour le couple d’acteurs Jules Berry et Josseline Gaël, son épouse, pour leur appartement parisien. Issue de cette commande, l’enfilade est caractéristique de l’art précieux de Pascaud, qui appréciait les formes massives initiées à partir du Salon des artistes décorateurs de 1931. Elles auront leur place sur le paquebot Normandie, où des meubles de l’ensemblier décoreront la suite prestigieuse «Dieppe». Dans la section bijoux de la vacation, parmi quelques pépites, brillait un accessoire assez exceptionnel. Il s’agissait d’un pendentif de la maison Lalique créé vers 1903-1904 en or jaune, figurant deux libellules affrontées, séparées par une aigue-marine, ovale, de 5,20 ct environ. Ce motif, caractéristique des créations de son auteur, lui permettait de disposer les corps en arc-de-cercle, rehaussés d’émail translucide bleu-vert, les ailes étant ponctuées de diamants, taillés à l’ancienne et en roses, tout cela serti dans une résille d’émail plique-à-jour. Pour le passer à votre cou, vous aviez prévu 35 670 €. 

samedi 15 décembre 2018 - 04:29 - Online
Vasari Auction
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne