facebook
Gazette Drouot logo print

Livres d'heure de la fin du XVe siècle

Le 27 mai 2021, par Anne Doridou-Heim

Deux manuscrits de la fin du XVe siècle étaient les documents les plus attendus. L’un d’eux rejoint la bibliothèque de Toulouse.

Livres d'heure de la fin du XVe siècle
Fin du XVe siècle, (vers 1480 ?). Livre d’heures manuscrit à l’usage de Rome, vélin ivoire.
Adjugé : 24 244 

Cette vacation consacrée aux livres – issus essentiellement de la bibliothèque de Françoise Dorin (1928-2018) – proposait en ouverture quelques manuscrits, et notamment deux livres d’heures. Le premier, du milieu du XVe siècle (vers 1450-1460) et provenant de la région d’Amiens, contenant six grandes miniatures et de nombreuses lettrines peintes en rouge ou bleu et enluminées, était porté à 43 384 €. Le second est à l’usage de Rome, un peu plus tardif puisque de la fin du XVe siècle, et a été exécuté sur vélin dans l’entourage du Maître de l’Apocalypse d’Aymar de  Poitiers. Cinq grandes miniatures s’y épanouissent en pleine page (l’une reproduite ci-contre) et huit plus petites sont insérées dans de grandes lettrines. Ce pieux ouvrage a appartenu à Rose Françoise Boissière, épouse de Pierre de Fonrouge, capitoul de Toulouse en 1655. Cette information a convaincu la bibliothèque de la ville de le préempter pour un montant de 24 244 €. Succès aussi pour les quelque cent vingt livres ayant appartenu à François Dorin, une femme d’esprit et de lettres. Parmi eux, une édition originale de 1671 du texte du Bourgeois gentilhomme effectuait une entrée sur la scène remarquée à 27 960 € et La Vagabonde, célèbre roman de Colette, enrichie ici d’un envoi à sa grande amie Missy, était lue à 14 290 €.

Livres & Manuscrits
mardi 18 mai 2021 - 14:00 (CEST) - Live
Thierry de Maigret
Gazette Drouot
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne
Gazette Drouot