facebook
Gazette Drouot logo print

La maison des La Rochefoucauld

Le 21 octobre 2021, par Sophie Reyssat

Les souvenirs provenant de leur château historique de Verteuil suscitaient un vif intérêt.

La maison des La Rochefoucauld
École française du XIXe siècle, Élisabeth du Roux, comtesse de La Rochefoucauld (1815-1875), buste en marbre blanc reposant sur un socle en porphyre serpentin, 85,5 54 27 cm.
Adjugé : 31 250 

Le nom de La Rochefoucauld, attaché depuis près de mille ans au château de Verteuil, récemment vendu, parait d’une aura singulière les souvenirs de la demeure historique, dispersés ce dimanche. Apposées sur les quelque 290 pièces d’une partie de ménagère en argent fabriquée par Boin-Taburet au XIXe siècle, les armes de la famille étaient à l’origine de son succès, à 41 250 € sur une estimation haute de 6 000 €. Les Français n’étaient pas les seuls à s’intéresser aux objets de mémoire de l’une des plus anciennes dynasties de la noblesse du pays. Les enchères étaient en effet internationales, notamment pour les bustes, permettant à celui représentant Élisabeth du Roux, comtesse de La Rochefoucauld, d’être emporté à 31 250 €, soit près de seize fois son estimation. Le mobilier n’était pas en reste. 25 000 € étaient ainsi prononcés pour un salon du début de l’époque Louis XVI illustrant le travail du menuisier en sièges Jean-Baptiste Boulard, qui a estampillé l’un des fauteuils à dossier rectangulaire en cabriolet. Au nombre de quatre, ceux-ci sont accompagnés d’un canapé à dossier plat, l’ensemble étant garni de tapisseries aux petits points (voir l'article Souvenirs du château de Verteuil, demeure historique des La Rochefoucauld de la Gazette n° 36, page 106). Il fallait également prévoir 20 000 € pour une paire de fauteuils à châssis d’époque Louis XV, estampillés «père Gourdin», pour Jean Gourdin. Leur dossier «à la reine» est légèrement violoné, et ils s’ornent de fleurs et de coquilles éclatées. Les enchères saluaient également la qualité des objets, à l’image d’un chapelet en jaspe sanguin du XIXe siècle, proposé autour de 200 € et emporté pour 18 750 €. Ses perles retiennent en pendentif un médaillon figurant le visage du Christ sur une face, et le profil de la Vierge sur l’autre (l. 52 cm).

dimanche 17 octobre 2021 - 14:00 - Live
Le Floc'h
Gazette Drouot
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne
Gazette Drouot