Des Pays-Bas méridionaux à la Normandie

Le 23 mai 2019, par Anne Doridou-Heim

Préemption d’un groupe en terre cuite d’après un modèle utrechtois du XVe siècle au profit du musée des Antiquités de Rouen.

Atelier néerlandais ou normand d’après un modèle utrechtois, entre 1480 et 1530. Joseph et Marie, épreuve en terre cuite dite «de pipe» estampée, 48 31 8,5 cm.
Adjugé : 5 120 

Joseph, protecteur, et Marie, en introspection, témoignent ici de la grande circulation des formes, des artistes et des idées dans l’ensemble de l’Europe dès la fin du XVe siècle. La fiche très complète du catalogue situait l’exécution de ces deux figures provenant d’un groupe de la Nativité entre 1480 et 1530, mais surtout mentionnait une facture soit néerlandaise, soit normande. De fait, l’œuvre trouve sa source iconographique dans les ateliers des Pays-Bas méridionaux du XVe siècle, avant de se voir moulée en terre cuite dite «de pipe» dans ceux de la ville d’Utrecht, ainsi que dans une moindre mesure dans ceux de diverses cités normandes. Cette technique était moins coûteuse et permettait donc une production plurielle. En revanche, l’expert n’avait aucune certitude quant à la paternité normande ou néerlandaise. En effet, pour compliquer la donne, les artistes normands utilisaient des moules importés des Pays-Bas. La préemption de ce groupe par le musée départemental des Antiquités de Rouen tendrait à apporter une réponse à cette interrogation. Il vient ainsi rejoindre pour 5 120 € seulement les riches collections d’un établissement possédant des retables aux caractéristiques semblables et dont le plus spectaculaire, par ses dimensions, son développement de personnages et sa polychromie d’origine, provient de l’église de Catelon.

Panorama (après-vente)

Peinture sur porcelaine

Cette pendule borne d’époque Charles X possède un sujet sur-mesure, La Peinture sur porcelaine.

Une vraie originalité s’illustre dans ce modèle de pendule borne d’époque Charles X, déjà mise en avant par la Gazette n° 18 (page 56) ! Non seulement elle est ornée d’une plaque de porcelaine, mais le sujet de la peinture, exécutée par Antoine Béranger (1785-1867), est justement La Peinture sur porcelaine. Cet objet de charme livré par ordre de M. le vicomte de La Rochefoucauld à Mr le baron Prévost, membre de la Commission des Théâtres royaux, ne passait pas inaperçue chez Daguerre (MM. Derouineau, Froissart), le vendredi 17 mai à Drouot. Elle sonnait une heure précieuse de 76 800 €, éclipsant les Roses dans un vase bulbe de Jan Van Dael (1764-1840 – voir reproduction page 55 de la même Gazette), dont les boutons restaient clos.

La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne