Muria, une supercar par Lamborghini

Le 04 juin 2020, par Sophie Reyssat

Style et hautes performances ont fait de la Lamborghini Miura un mythe de l’automobile.

1969, Lamborghini Miura P400 S, châssis 4332, numéro de production 435, numéro Bertone 535, moteur 30443.
Adjugé : 844 500 

À 844 500 €, la Miura ne faillait pas à sa réputation de prestige, à l’origine d’un engouement jamais démenti pour le constructeur Lamborghini. La sportive est puissante, son moteur V12 placé en position centrale arrière – une première pour l’époque – lui assurant des pointes à 280 km/heure, bien qu’elle soit destinée à la route, et non au circuit. Ce modèle P400 S, seconde version du bolide produite entre 1968 et 1972, développe d’ailleurs 370 CV, contre 350 pour le modèle classique. Son moteur est d’origine, et son habitacle est également en grande partie d’époque, comme de nombreux autres éléments. Sa lumineuse teinte «verde Miura» illumine sa carrosserie sculpturale due à Marcello Gandini, travaillant pour Bertone. Ne dépassant pas un mètre au niveau du toit, la Miura est taillée pour créer des sensations en ne faisant qu’un avec le bitume. Le succès était également assuré pour une descendante de cette voiture d’exception, la Lamborghini Murcielago LP640-4… traduisez 640 CV pour une mécanique désormais en position longitudinale, transmettant son énergie à quatre roues motrices. Né en 2002, ce modèle était représenté par un roadster de 2008 fabriqué à seulement 264 exemplaires, et emporté pour 206 400 €. Il conserve ses impressionnantes portes en élytres, associées à une carrosserie inspirée des avions militaires. Si Ferrari était ainsi détrôné par son homologue italien, il fallait tout de même prévoir 144 000 € pour une 512 BB de 1979, dans sa version à carburateurs. Le bolide se présentait dans un rare état d’origine. Changement de style, et d’époque, avec une Packard Twin-Six V12 de 1917, un runabout qui obtenait 165 600 € (voir Gazette n° 20, page 111). Signalons enfin les 116 400 € requis pour une Lancia Flaminia GT de 1960, habillée par le grand carrossier Touring Superleggera.
 

 
mercredi 27 mai 2020 - 14:45 - Live
9-11, rue Royale 77300 Fontainebleau
Osenat
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne