Agenda des ventes

50000 ventes
samedi 11 juillet 2020
samedi 11 juillet 2020 - 18:00
Beaulieu-sur-Mer - Salle des ventes, 22, boulevard...
Franck - Bretaudeau - Albertini
Menu classique en vue, mené par une commode marquetée Louis XV estampillée Pierre Roussel, un bureau plat Louis XVI, des émaux limougeauds et un miroir rococo en bois doré. 
samedi 11 juillet 2020 - 15:00
Eppli Auktionshaus - Königstrasse 28 - 70173
Eppli Auktionshaus
Sur les cimaises, une huile sur panneau sur le thème de l' Adoration des Mages d'un artiste de l'école flamande du XVII e siècle se négociera autour de 2 000/2 500 €. Le reste de ce programme proposera un grand nombre d'objets d'art, par lesquels un lutrin d'église fin XVII e -début XVIII e en bois fruitier, mouluré et sculpté en forme d'aigle (2 000/2 500 €), et une pendule Empire en bronze ciselé et doré, à décor allégorique de la Musique à travers un joueur de flûte et sa muse, et au mouvement signé Michel-François Piolaine (1 000/1 200 €). 
samedi 11 juillet 2020 - 14:30
Royan - 6, rue Raymond-Poincaré - 17200
Geoffroy - Bequet
Cornelis de Wael (1592-1667) est un peintre anversois parti très jeune pour l'Italie, vers 1610. Il s'installe alors à Gênes avec son frère Luc. Il y demeurera finalement quarante-six ans, puis passera les dix dernières années de sa vie à Rome. Proche d'artistes flamands émigrés tel Van Dyck, il œuvra à la diffusion au-delà des Alpes de la peinture réaliste flamande, qui permit le développement de la peinture de genre et de paysage dans le pays. On compte à l'actif de Cornelis de Wael des scènes de bataille navale, des bambochades, mais aussi des vues portuaires proches du  Port animé de personnages  d'un peintre de l'école du XVII e de son entourage (2 500/3 000 €). Une garniture de cheminée de style Louis XVI de la seconde moitié du XIX e , à décor de putti (3 000/3 500 €), et une vue des  Chantiers navals de l'avant-port de La Rochelle et la tour de la Lanterne,  peinte par Gaston Balande (1 800/2 000 €), illustrent le reste de ce programme.
samedi 11 juillet 2020 - 14:00 - Live
Rambouillet - Hippodrome de Rambouillet 5, rue...
Steffen's Maison de vente aux enchères
Le programme débute aux cimaises avec quelque soixante-dix œuvres. Gen Paul et Jean-Gabriel Domergue évoqueront le début du XX e siècle, le premier avec un dessin de La Porte Saint-Denis exécuté à la gouache, au fusain et au lavis d’encre (4 000/6 000 €), le second avec une huile sur panneau de 1919 titrée Farniente , montrant une femme allongée dans une pose sensuelle (6 000/8 000 €). Quelques ouvrages anciens et des objets pour collectionneurs prendront la suite, comme un tachymètre de locomotive à vapeur des ateliers Vaucanson (300/400 €). Au rayon mobilier, un guéridon tripode de style Empire côtoiera une suite de cinq fauteuils pivotants modèle "82-8073" des années 1970, par Martin Stoll (2 000/2 500 €). Un tigre en bronze d’Édouard Delabrierre terrassera un caïman moyennant quelque 1 250 €.
samedi 11 juillet 2020 - 14:00 - Live
Villefranche-sur-Saône - 592, boulevard Albert-Camus...
Maison de ventes Richard
Si la palme reviendra aux pendants d'oreilles en or blanc constitués d'un anneau entièrement pavé de diamants, retenant une ligne des mêmes pierres ornée de part et d'autre de saphirs birmans naturels pour un total de 38,83 ct (17 000/20 000 €), nous attirerons également votre attention sur un  Buste de Charles-François Malo  en bronze d'Honoré Daumier (2 000/3 000 €), un bureau de pente Louis XV, à profil mouvementé et placage de bois de rose dans des encadrements de palissandre (même estimation), et une toile du peintre lyonnais Jacques Truphémus,  Allée d'arbres au Vigan  (2 000/2 200 €).   Articles avant-vente
Daumier sculpteur
2  000/3  000  € sont annoncés à l’endroit de ce Buste de Charles-François Malo d’Honoré Daumier  (1808-1879),…Lire la suite
samedi 11 juillet 2020 - 14:00
Nancy - 52, rue de Nabécor - 54000
Nabecor Enchères
À 25 000 € vous emportera une  Allégorie des sens,  du peintre classique liégeois Gérard de Lairesse (voir Gazette  n° 26 page 121), tandis qu'il faudra débourser 14 000 € pour cinquante-trois pièces sonnantes et trébuchantes de 20 francs or. Parmi les belles découvertes, citons encore un vase chinois de forme fanghu en grès émaillé rouge flammé, aux deux anses de forme rectangulaire (6 000 €), une  Marine avec des bateaux de pêche par temps calme (Pausilippe, Naples),  attribuée au peintre du XVIII e Carlo Bonavia (3 000 €), et un Portrait de femme de Jacques Majorelle ,  réalisé au pastel en 1918 (2 000 €).  Articles avant-vente
Une allégorie signée Gérard de Lairesse
Gérard de Lairesse, dit le « Poussin hollandais »,Lire la suite
Entre arts du XX e  siècle et anciens, doit-on vraiment choisir ? Les amateurs des premiers admireront une toile du maître de l'abstraction lyrique Georges Mathieu,  Engoulevent  (30 000/50 000 €. Voir Gazette n°26 page 124), et un serre-bijoux d'époque art déco entièrement gainé de galuchat, à couvercle légèrement bombé, foncé d'un miroir biseauté et à façade dépliante découvrant un intérieur partiellement en os et peint crème (4 000/5 000 €). On remontera au XVIII e siècle avec une belle commode rectangulaire Louis XVI, en placage de noyer et de bois indigènes, offrant un décor marqueté de cubes sans fond, croisillons et filets contrastés, médaillons circulaires et ovales, frises de grecques et triglyphes simulés (5 000/6 000 €). Le XIX e n'aura pas à rougir en proposant une garniture de cheminée, de style Louis XVI, en bronze doré et plaques de porcelaine polychromes dans le goût de Sèvres (même hauteur).  Articles avant-vente
L’envol de Georges Mathieu
Cette toile signée de Georges Mathieu offre une visionLire la suite
samedi 11 juillet 2020 - 14:00
Noyon - 37, rue de Lille - 60400
Pierre Macaigne
Un grand bureau d'apparat XIX e de style Régence, marqueté et richement ornementé (10 000/12 000 €), rivalisera au sommet avec une paire de coffrets d'époque Louis XIV, ceux-ci en partie et en contrepartie de marqueterie Boulle (8 000/9 000 €). Parmi les – nombreux – meubles anciens annoncés, citons également une paire de petits meubles Louis XVI estampillés Dester, marquetés de motifs géométriques (même estimation), et une commode sauteuse Louis XV portant l'estampille de Dubois, à deux tiroirs sans traverse et marquetée de motifs géométriques (6 500/7 500 €). On notera la présence par ailleurs d'un cartel en corne verte d'époque Louis XV, estampillé Jollain et au cadran signé « Le Prevost au Havre » (3 800/4 500 €).   Articles avant-vente
Élégance XVIIIe
Ces deux pièces font partie d’une belle sélection de mobilier ancien présentée lors de la vente organisée,…Lire la suite
samedi 11 juillet 2020 - 14:00 - Live
Antibes - 33, boulevard Maréchal-Foch - 06600
Carvajal
samedi 11 juillet 2020 - 13:00
Kirchheim-Teck - Steingaustrasse, 18 - D-7323...
Andreas Thies E.K.
samedi 11 juillet 2020 - 12:00
Rome - Piazza Lovatelli, 1 - 00186
Bertolami Fine Arts
samedi 11 juillet 2020 - 11:00 - Live
DVC - Ghent-Mariakerke - Zandloperstraat 10 (corner...
DVC
samedi 11 juillet 2020 - 10:30 - Live
Salle Fauve - 49, rue Saint-Sabin - 75011
FauveParis
vendredi 10 juillet 2020
vendredi 10 juillet 2020 - 15:00
Beaune - 23, rue Richard - 21200
Hôtel des ventes de Beaune
vendredi 10 juillet 2020 - 14:00 - Live
Kâ- Mondo - 17, passage Verdeau - 75009
Kâ-Mondo
vendredi 10 juillet 2020 - 14:00 - Live
Paris - 22, rue Drouot - 75009
Gros & Delettrez
vendredi 10 juillet 2020 - 14:00 - Live
Salle V.V. - 3, rue Rossini - 75009
Millon
vendredi 10 juillet 2020 - 14:00
Hôtel Marcel-Dassault - 7, rond-point des Champs-Élysées...
Artcurial
"Le bleu dont il avait fait son image n'a jamais empêché Michou de mener une vie en rose. Pendant plus d'un demi-siècle, il fait de la fête au quotidien, son art de bien-vivre", lit-on sous la plume de Jean Pessis en préface du catalogue consacré à la collection de Michel Catty de son vrai nom, disparu le 26 janvier dernier à l'âge de 88 ans. Les amateurs y découvrent un ensemble d'œuvres de Gen Paul, dont une toile des années 1950,  Le 14 Juillet (15 000/20 0000 €) et le portrait d'un Homme à la veste bleue (1928, même estimation), d'autres de Bernard Lorjou dont Les Amoureux (6 000/8 000 €) et Les Fêtes de la mer (15 000/20 000 €), des verreries contemporaines (certaines de Jean-Claude Novaro, d'autres de Baccarat), du mobilier de la maison Romeo, des services de verre et de table (bleus, forcément), des aquarelles de Paris par Élisée Maclet. Des mocassins, des cravates, des costumes, ainsi qu'un buste à patine bleu du célèbre directeur de cabaret, auteur du Prince bleu de Montmartre par David Pamboukdjian (2 000/3 000 €), complètent cet inventaire. Que la fête commence…
vendredi 10 juillet 2020 - 14:00
Limoges - 32, rue Gustave-Nadaud - 87000
Limoges Enchères
vendredi 10 juillet 2020 - 14:00 - Online
www.drouotonline.com
D.N.I.D Marseille
vendredi 10 juillet 2020 - 13:00 - Live
Artprecium - 17, rue de la Grange-Batelière -...
Millon
vendredi 10 juillet 2020 - 12:00, 15:30
Phillips Auctioneers - JW Marriott Hotel - 00000...
Phillips Auctioneers
vendredi 10 juillet 2020 - 11:00 - Online
www.drouotonline.com
Art Richelieu
vendredi 10 juillet 2020 - 10:00
Stuttgart - Neckarstrasse 189-191 - D-70190
Nagel Auktionen
vendredi 10 juillet 2020 - 09:30
Toulouse - 7, rue d'Astorg - 31000
Marambat - de Malafosse
jeudi 09 juillet 2020
jeudi 09 juillet 2020 - 19:00
Hôtel Marcel-Dassault - 7, rond-point des Champs-Élysées...
Artcurial
Près de 150 œuvres composent ce panorama international de l'art urbain. Parmi les moments forts, un pastel sur papier de 1982 de Keith Haring Memorial Day est annoncé à 60 000/80 000 €, tandis qu'un pochoir et collages sur papier de Shepard Fairey, Peace Goddess, 2007 pourrait trouver preneur entre 25 000 et 35 000 €. C'est dans cette même fourchette d'estimation que l'on disputera, parmi les œuvres du Portugais Vhils (Alexandre Farto de son vrai nom), un grand format composé à partir d'affiches publicitaires découpées à la main, Dissonance, série 6 (2013). Invader figure lui aussi en bonne place avec plusieurs œuvres en micromosaïque, dont deux sur couverture de livres de 2008 et 2010 (20 000/30 000 € chacune), mais aussi et surtout un assemblage de 225 Rubiks Cubes sur Plexiglas, Rubiks Is This It (2009), pour lequel on tentera sa chance à hauteur de 50 000/70 000 €.
jeudi 09 juillet 2020 - 18:00
www.drouotonline.com
Mirabaud - Mercier
jeudi 09 juillet 2020 - 18:00 - Online
www.drouotonline.com
Binoche et Giquello
jeudi 09 juillet 2020 - 17:00
Espace Tajan - 37, rue des Mathurins - 75008
Tajan
Le début de cette dispersion donnera à choisir entre une coupe en verre jaspé jaune et violet à piétement en fer forgé de Raymon Subes et Charles Schneider (5 000/7 000 €), un ensemble de meubles (table à écrire, lit, chevets, etc.) de Jules Leleu des années 1925 de la série Papyrus (est. 4 000 à 10 000 €), un bas-relief en plâtre à décor de personnages orientaux d'Alfred-Auguste Janniot, version préparatoire pour la façade du palais des Colonies édifié en 1931 à la Porte Dorée à l'occasion de l'Exposition coloniale (10 000/15 000 €). Sans oublier une commode d'Émile-Jacques Ruhlmann, modèle Rasson (vers 1926), en placage de ronce de noyer et médaillon en bronze argenté, ayant fait partie de la collection Jean Bernard, pour laquelle 60 000/80 000 € seront à engager. De Jacques Quinet, on tentera sa chance sur un bureau moderniste en acier nickelé et bois stratifié noir (8 000/10 000 €), de Warren Plattner sur un ensemble de salle à manger (six fauteuils et une grande table) en fils d'acier (18 000/20 000 €). La partie contemporaine est illustrée par une pièce unique d'Élizabeth Garouste, à savoir le cabinet Constellation (2003) en métal, fer battu et bas-relief en faïence (20 000/25 000 €), un meuble à hauteur d'appui en acajou incrusté de navettes de nacre de Jacques Jarrige (daté 1999, 6 000/8 000 €), un cabinet de Thierry Laudren en chêne teinté ouvrant sur seize tiroirs ornés en bas reliefs de personnages (4 000/6 000 €) et un bureau demi-lune d'Aymeric Lefort en métal ébène blanc du Laos et sous-main en cuir grainé (édition limitée à vingt exemplaires, 5 000/7 000 €).
jeudi 09 juillet 2020 - 17:00
online.aguttes.com - - 00000
Aguttes
jeudi 09 juillet 2020 - 16:30
Subarna Casa de Subastas - C - Diputació, 278...
Subarna
jeudi 09 juillet 2020 - 16:00
Hôtel Marcel-Dassault - 7, rond-point des Champs-Élysées...
Artcurial
jeudi 09 juillet 2020 - 16:00
Vienne - Palais Dorotheum, Dorotheergasse, 17...
Dorotheum
jeudi 09 juillet 2020 - 15:00 - Live
Salle 16 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Christophe Joron Derem
Les batailles d'enchères devraient être enthousiastes entre les numismates. Au menu, une centaine de monnaies et médailles en or, antiques, royales, modernes, françaises et étrangères réunies durant la première moitié du XX e siècle et conservées dans la même famille (voir En couverture,  Gazette n° 26, page…). Articles avant-vente
Trésor numismatique d'une collection
«La parole est d’argent, le silence est d’or», ditLire la suite
Un enfant roi, Louis XIV, et un graveur virtuose, Jean Varin
De la rencontre entre le jeune Louis  XIV et le sculpteurLire la suite
jeudi 09 juillet 2020 - 15:00
118, rue du Faubourg-Saint-Honoré - 118, rue du...
Piasa
80 bijoux sont inscrits au catalogue, XIX e pour quelques-uns en début de séance – dont un bracelet ruban en argent de Jules Wièse à motifs de style néogothique, 2 000/3 000 € – des années 1920 à nos jours pour la plupart. Un programme varié où voisinent une manchette art déco ( pièce unique) en argent ciselé d'un papillon de l'Uruguayen Rama (1 700/2 200 €), des parures mexicaines modernistes, un collier en bronze argenté et émail de Line Vautrin, Ramsès des années 1940 (3 000/5 000 €), une bague de chez Van Cleef & Arpels des années 1960, en or jaune orné d'un cabochon de corail entre deux lignes de diamants (4 000/6 000 €). Enfin, si la couverture du catalogue revient à une montre de smoking des années 1925 signée Vacheron Constantin, en or gris ponctué de diamants (6 000/8 000 €), la plus convoitée pourrait être une bague en platine sertie d'un brillant monté en solitaire (4,63 ct) entre deux diamants taper (80 000/120 000 €).
jeudi 09 juillet 2020 - 15:00, 17:30 - Live
Genova - Mura dello zerbino, 10 Rosso - 16122
Aste di Antiquariato Boetto
jeudi 09 juillet 2020 - 14:30 - Live
Showroom Artprecium - 17, rue de la Grange-Batlière...
Millon
jeudi 09 juillet 2020 - 14:30 - Live
Versailles - 3, impasse des Chevau-Légers - 7...
Versailles Enchères
jeudi 09 juillet 2020 - 14:30
Chamalières - Salle du Carrefour Europe, 3, avenue...
Vassy-Jalenques
Pleins feux sur les arts du XX e siècle avec une  Accumulation de Marianne  réalisée par César pour M. Trampoglieri, créateur des Marianne d'or à la demande de son beau-père Paul Lombard (20 000/30 000 €), mais aussi de nombreux tableaux dont de toujours très convoitées œuvres de Bernard Buffet, une  Nature morte aux langoustines  de 1957 (40 000/50 000 €) et une  Église de village  de 1993 (30 000/40 000 €). Le peintre coloriste Maurice de Vlaminck sera présent avec une  Nature morte au journal,  datée vers 1925 (20 000/30 000 €), de même que le Marocain Hassan El Glaoui avec une  Fantasia bleue à la gouache sur panneau (15 000/20 000 €). La peinture régionaliste est désormais convoitée au niveau national, comme le prouveront une nouvelle fois une collection de dix-sept tableaux de l'Isérois Victor Charreton, mais aussi un  Laboureur auvergnat du peintre franc-comtois Jules-Émile Zingg (10 000/15 000 €).  Articles avant-vente
Victor Charreton à la maison
Un ensemble de quinze tableaux de Victor Charreton,Lire la suite
jeudi 09 juillet 2020 - 14:15 - Live
Paris - 6, avenue Hoche - 75008
Cornette de Saint Cyr maison de ventes ,
Euvrard & Fabre
jeudi 09 juillet 2020 - 14:15
Deuil-la-Barre-Montmorency - 77, rue Cauchoix...
Valérie Régis - HDV de la Vallée de Montmorency
jeudi 09 juillet 2020 - 14:00 - Live
Salle 10 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Thierry de Maigret
Un appartement parisien, une succession et divers amateurs, telles sont les provenances des tableaux, objets d'art et meubles classiques qui se succèdent et dont les estimations oscillent d'une centaine d'euros à 3 000/4 000 environ. Pas de règle toutefois sans exception. Ainsi, 4 000/6 000 € sont espérés d'une Étude de bustes antiques (sur toile) de Thomas Joseph Duvivier ayant appartenu à la collection de Chirée, 5 000/7 000 € d'une Vue imaginaire de Rome animée de personnages,  attribuée à Pierre-Antoine Demachy. Les amateurs de vanités hésiteront entre une toile de 1635 de l'entourage de Jacques Linard (école française XVII e ), Mortel il faut mourir (4 000/6 000 €) et une Nature morte au crâne, os et sablier d'Abraham Bloemaert (6 000/10 000 €). Une enchère autour de 10 000/15 000 € pourrait recevoir tant un plateau rectangulaire en marqueterie de marbres, pierres dures et laiton gravé (travail espagnol du XVII e ) qu'un régulateur début XIX e , œuvre de l'horloger lyonnais Dourdoullion. Articles avant-vente
Un régulateur lyonnais par Dourdouillon
Direction la capitale des Gaules pour cet instrumentLire la suite
jeudi 09 juillet 2020 - 14:00 - Live
Salle 11 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot -...
Gros & Delettrez
jeudi 09 juillet 2020 - 14:00 - Live
Librairie Giraud-Badin - 22, rue Guynemer - 7...
Alde
C'est entre 15 000 et 20 000 € qu'il faut prévoir de lever la main pour emporter un intéressant album de Peintures touchant l'Indoustan (Faizabad, vers 1770) comportant 58 planches et 67 peintures d'un style communément appelé Company School , un terme qui désigne les peintures exécutées par des artistes indiens pour des commanditaires européens, le plus souvent anglais. Fait plus rare, notre album a été réalisé pour un client français, comme celui du colonel Gentil conservé à la BnF, et il comporte des miniatures sur différents thèmes – tentes mogholes, félins, éléphants, étendards militaires, portraits… Un exemplaire de l'édition originale de la première traduction française de La Cosmographie de Pierre Appian (Anvers, 1544, in-4°), illustrée de nombreuses figures d'instruments, cartes, éclipses de lune et diagrammes, pourrait être feuilleté à hauteur de 12 000/15 000 €. Enfin, 6 000/8 000 € sont espérés d'une édition originale du monumental dictionnaire géographique abondamment illustré, œuvre de Raffaele Savonarola (1646-1730) et publié sous le pseudonyme d'Alfonso Lasor a Varea. Il s'agit d'un exemplaire dans sa première reliure en vélin d'époque (1713).
jeudi 09 juillet 2020 - 14:00 - Live
174, rue du Faubourg-Saint-Honoré - 174, rue du...
Mirabaud - Mercier
Le tableau le plus disputé ici est un acrylique de 2005 du Finlandais Erró, Hommage à Fernand Léger . Il est attendu à 20 000/25 000 €. On pourra cependant lui préférer une aquarelle de 1989 de Gilles Aillaud,  Les Lions, ayant appartenu à Claire Bretecher (5 000/6 000 €), une technique mixte de 1960 de Louis Latapie,  La Vierge verte (3 000/5 000 €), des œuvres cinétiques de Gregorio Vardanega, Jesús-Rafael Soto, César Andrade, Hans Christian Berg et Franck Malina, ou encore une technique d'Alberto Biasi (sculpture et bois laqué) de 1995,  La O di Giotto (8 000/12 000 €). Articles avant-vente
Hommage à Fernand Léger par Erró
Les œuvres de Gudmundur Gudmundsson, dit Erró, sontLire la suite
jeudi 09 juillet 2020 - 14:00 - Live
Salle des ventes Favart - 3, rue Favart - 750...
Ader
jeudi 09 juillet 2020 - 14:00
Hôtel Marcel-Dassault - 7, rond-point des Champs-Élysées...
Artcurial
jeudi 09 juillet 2020 - 14:00
Chatou - 33, rue du Général-Colin - 78400
Hôtel des ventes de Chatou - SCP Vincent Dragon